Connect with us

A la Une

Les origines de l’aspirine

Publié

le

aspro 2 flickr - Vintage
Médicament indispensable de toute pharmacie domestique, l’aspirine est le remède incontournable à de nombreux maux, de tête en priorité. À quand remonte l’invention de ce médicament ? Monsieur Vintage vous invite à bord de sa machine à remonter le temps pour revenir à la genèse de cet analgésique.
aspro 2 flickr - Vintage

Publicité Aspro. Crédit photo : Flickr

Le célèbre médecin grec Hippocrate, philosophe et père de la médecine, préconisait dès 430 avant J.C de boire des décoctions d’écorce de saule pour calmer les douleurs. Depuis l’Antiquité, le saule est réputé pour ses propriétés analgésiques, entre autres.

En 1825, les pharmaciens italiens Francesco Fontana et Bartolomeo Rigatelli isolent la salicine à partir de l’écorce de saule. Mais c’est le pharmacien français Pierre-Joseph Leroux qui tire le produit pur de la salicine, en 1829. Il en extrait des cristaux blancs.

En 1853, le professeur de chimie strasbourgeois Charles Gerhardt parvient à synthétiser l’acide acétylsalicylique, composant principal de l’aspirine. L’enseignant meurt prématurément et ses travaux demeurent ignorés durant 40 longues années, jusqu’à ce qu’un jeune chimiste du laboratoire Bayer, Félix Hoffmann, reprenne les travaux de Gerhardt.

En 1897 parvient à créer une formule stable de l’acide acétylsalicylique le 10 août 1897. Le laboratoire Bayer reste sceptique mais après 2 ans de tests et essais cliniques réalisés dans les hôpitaux de Berlin et de Halle, il dépose le brevet en 1899 sous le nom “Aspirin”.

Ce nouveau médicament est un véritable succès pour le laboratoire Bayer et la nouvelle se répand dans le monde entier. Au sortir de la première guerre mondiale, l’australien Georges Nicolas arrive à produire en grande quantité un petit médicament rose, pour le gouvernement britannique qui offrait 20 000 livres à celui qui trouverait un mode de production industrielle pour l’aspirine. Il le baptise Aspro. Les droits de l’Allemagne étant tombés au titre des dommages de guerre sur décision du traité de Versailles de 1919, c’est un laboratoire anglais qui tire les bénéfices de ce lancement.

Aujourd’hui, l’aspirine est le médicament le plus produit dans le monde, avec 2 540 comprimés par seconde, 40 000 tonnes par an. En France, nous consommons 1 500 tonnes d’aspirine par an. Depuis 2010, le groupe chimique lyonnais Novacap est le premier producteur mondial d’aspirine.

 
Je souhaite écrire un commentaire !

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Tendance