Connect with us

A la Une

Double malus automobile pour 2022

Publié

le

Ford Mustang Shelby GT500 Heritage 2022 2 - Vintage
Ce mois de janvier 2022 est celui du nouveau malus écologique automobile, mais cerise sur le gâteau, c’est aussi le mois de l’instauration d’un nouveau malus baptisé “taxe sur la masse en ordre de marche”. Ou quand l’État fait tout ce qu’il faut pour passer à l’électrique, alors que l’hexagone manque toujours cruellement de points de recharge.
Ford Mustang Shelby Heritage 550 modèle 2022 bleue

Ford Mustang Shelby Heritage 550 modèle 2022

Un nouveau malus au poids

Pour cette nouvelle année 2022, l’État nous a concoctés un nouveau malus basé sur l’excédent de poids automobile. Estimons-nous heureux, ce malus devait intervenir à partir de 1 400 kg sur demande initiale de la CCC (Convention Citoyenne pour le Climat), mais le gouvernement a tranché : ce sera à partir de 1 800 kg. Cette nouvelle taxe sur la masse en ordre de marche, c’est son joli nom, vous coûtera 10 euros par kg supplémentaire. Si vous achetez une automobile de 2 tonnes, vous devrez régler 2 000 euros de plus, par rapport à 2021, pour payer votre carte grise.

200 kg par mioche

À noter que les familles dites “nombreuses”, à partir de 3 enfants, auront droit à un abattement de 200 kg par enfant. Par conséquent, si vous êtes les parents de 3 bambins et que vous achetez une voiture neuve de 2 400 kg, vous ne paierez rien. Ouf, merci les mouflets !

Idem pour les handicapés, les voitures utilitaires et les véhicules électriques hybrides rechargeables, dont l’autonomie en tout électrique est supérieure ou égale à 50 km en ville.

Si vous souhaitez effectuer une simulation de votre malus au poids, vous pouvez vous rendre sur le simulateur du gouvernement en cliquant sur ce lien.

Et un nouveau malus écologique

L’État n’étant pas à un cadeau prêt, il en rajoute une couche cette année avec un malus écologique encore plus élevé. Depuis ce 1er janvier 2022, le malus s’applique désormais à partir de 128 grammes de CO2/km au lieu de 133 grammes l’année dernière (50 euros à payer pour 128 gr CO2/km), quant au malus maximal appliqué de 30 000 euros en 2021, il passe à 40 000 euros pour les véhicules rejetant plus de 223 grammes de CO2/km.

25 130 euros de taxes pour une Ford Mustang

Du coup, cette année, si vous voulez faire l’achat de la Ford Mustang GT V8 de 450 chevaux sans options à 49 900 euros prix catalogue, pesant 1 818 kg, et que vous n’avez pas d’enfants ou moins de trois, en sachant que le malus écologique ne peut pas dépasser 50% du montant TTC de la voiture, vous paierez 49 900 + 180 euros de malus de poids (18 kg en trop x 10 euros) + 24 950 euros de malus écologique (malus maximal de 40 000 euros limité à 50% du prix TTC de l’auto). Soit un total de 75 030 euros, dont 25 130 euros de taxes. Oui, vous avez bien lu.

Et à partir de l’année 2023, le maxi-malus passera de 40 000 à 50 000 euros. Soit + 20 000 euros en deux ans.

Pour découvrir la nouvelle grille de malus 2022 cliquez sur ce lien.

Ford Mustang Shelby Heritage 550 modèle 2022

Ford Mustang Shelby Heritage 550 modèle 2022

Les points de recharge électrique : l’État dans les choux

Ce nouveau malus lié au poids du véhicule et l’augmentation du malus écologique ont pour vocation de favoriser le développement du parc automobile électrique. Une belle intention de la part du gouvernement, qui rame dans le même temps sur l’installation des points de recharge dans l’hexagone. Jugez plutôt : selon l’Avere-France (Association Nationale pour le développement de la mobilité électrique), le gouvernement s’était fixé un objectif de 100 000 points de recharge dans l’hexagone à fin 2021. Or, l’objectif atteint à fin novembre 2021 était de seulement 51 243 points de recharge ouverts au public en France, pour un parc automobile constitué de 753 072 autos électriques dans le pays.

L’objectif des 100 000 points sera dans le meilleur des cas atteint à la fin 2022, toujours selon l’Avere-France. Si la vente des voitures électriques continue sur sa tendance actuelle, il faut s’attendre à des bouchons aux bornes de recharge sous peu.

Crédit photo : Ford©

 

1 commentaire

1 commentaire

  1. John Ziper

    08/01/2022 at 13h15

    Vous êtes loin du compte en ce qui concerne les taxes sur une Mustang de base puisque vous omettez la taxe d’importation, la TVA et la carte grise.
    En réalité, l’état parasite et gaspilleur prend à peu près autant que le constructeur, le distributeur et le transporteur réunis qui,eux, prennent des risques économiques et créent des emplois productifs.
    C’est tout le scandale français, fortement amplifié par micron et son gang ! Ces tueurs de passion ont certainement décidé « d’emmerder » les automobilistes comme ils le font pour les non injectés. En fait, ils flattent ainsi les bas instincts d’une même populace : on se crée les électeurs que l’on peut…

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Tendance