Connect with us

Auto

La Matra Bagheera fête ses 50 ans

Publié

le

matra simca bagheera courreges 3 - Vintage

La Matra-Simca Bagheera fête ses 50 ans. Présentée à la presse le 14 avril 1973 et commercialisée en juillet de la même année, la célèbre trois places aux allures sportives s’est vendue à 47 796 unités, entre 1973 et 1980.

Matra Bagheera Courrèges blanche de 1974 avec des mannequins

Matra Bagheera Courrèges sortie en 1974. Crédit photo : Matra©

Matra sur le podium

À la fin des années soixante, Matra connaît le succès en compétition. Engagée en Formule 1 en 1967, l’écurie Matra Sports remporte le championnat du monde de F1 en 1969 avec le pilote britannique Jackie Stewart, au volant d’une Matra MS 80 propulsée par le moteur V8 Cosworth.

Matra remportera également les 24H du Mans en 1972, 1973 et en 1974 mais avant cela, la marque brillera dans les courses d’endurance internationales, grâce au moteur V12 Matra et remportera le Tour de France automobile en 1970 et 1971 avec la Matra MS 650.

Matra Bagheera jaune bouton d'or

La Matra Bagheera en jaune “bouton d’or”. Crédit photo : Charles01©-Wikimedia

L’alignement des astres

Une époque glorieuse qui incite la marque à exploiter sa renommée et saisir une belle opportunité commerciale en lançant un nouveau modèle, qui succédera à la Matra 530 sortie en 1967. Un modèle qui, il faut bien le dire, n’a pas été une réussite commerciale, en raison notamment d’un manque de réseau de distribution. C’est la raison pour laquelle Matra décide, pour le lancement du modèle qui remplacera la Matra 530, de se rapprocher de Chrysler, alors propriétaire de Simca, afin de s’appuyer enfin sur un réseau de concessionnaires à forte capillarité.

Chrysler voit alors d’un assez mauvais œil que sous le capot de la Matra 530, un moteur Ford soit implanté. Et les ingénieurs ont beau y faire, impossible de faire passer un moteur Simca sous le capot. Un problème technique qui condamne définitivement la Matra 530, dont la production est stoppée en 1973, après 6 ans d’existence et 9 609 unités vendues.

Publicité pour la Matra M530

Publicité pour la Matra 530

Naissance de la Matra Bagheera

Alors que la marque Matra flirte avec le succès, la décision est prise de remplacer la 530 par une voiture sportive de grande série, qui doit faire référence au monde de la compétition. C’est ainsi que, pour la mécanique, un moteur central est choisi. Ce sera le bloc “Poissy” équipant la Simca 1100 Ti. Un moteur 4 cylindres en ligne de 1 294 cm3 développant 84 cv à 4 400 tr/mn. Aidée par un très bon aérodynamisme et un poids plume de 885 kg, la Bagheera pouvait rouler jusqu’à 185 km/h.

Mais la Bagheera n’empruntait pas que le moteur de la Simca 1100 Ti. Elle récupérait également sa direction, ses freins à disque, sa suspension, son train avant et d’autres pièces mécaniques. À l’arrière en revanche, pour la suspension, un système dédié à la Bagheera est mis en place, sur la base d’une suspension à bras tirés en aluminium.

Équipée de pneumatiques Michelin 145 x 13 à l’avant et 185 x 13 à l’arrière, la Bagheera affiche une longueur de 3,97 mètres, une largeur de 1,73 mètre et une hauteur très basse de 1,17 mètre. Dotée d’une boîte de vitesses à 4 rapports synchronisés, la Bagheera reçoit une distribution avec arbre à cames latéral et 2 carburateurs double corps, réputés pour être gourmands en essence.

Matra profite de sa victoire aux 24H du Mans 1973 pour lancer sa Bagheera. Cette première mouture n’est disponible que dans une seule teinte : un jaune bouton d’or loin d’être discret. Mais la voiture reçoit un accueil très favorable, d’autant qu’elle dispose de 3 places alignées à l’avant, ce qui permet d’emporter 2 passagers dans un véhicule au look sportif.

Dessinée par Jean Nocher, le dessinateur de la 530, la Bagheera possède un aérodynamisme soigneusement étudié, un long capot encadrant des phares escamotables et un plancher caréné pour faciliter le passage de l’air. Son Cx n’est que de 0,33 ce qui lui permet de fendre l’air malgré une motorisation assez sage. Son freinage est assuré par 4 freins à disque, la répartition des charges est de 42% à l’avant et de 58% à l’arrière et sa carrosserie est 100% composite : polyester armé de fibres de verre.

Matra Bagheera jaune coupe transparente

Coupe transparente de la Matra Bagheera. Crédit illustration : Matra©

La Bagheera Courrèges

À son lancement, la Bagheera est vendue 25 990 francs. L’année suivant son lancement, en 1974, une version particulièrement flatteuse et réussie voit le jour : la Bagheera Courrèges. Celle-ci reprend la couleur fétiche d’André Courrèges : le blanc immaculé, tant à l’extérieur qu’à l’intérieur de la voiture. D’autres coloris sont proposés à la clientèle, reflets fidèles des seventies ; vert pomme, orange, rouge vermillon, turquoise et jaune.

Matra Bagheera Courrèges de 1974 blanche dans les bois

Matra Bagheera Courrèges sortie en 1974. Crédit photo : Matra©

Matra Bagheera Courrèges blanche de 1974 dans les bois

Matra Bagheera Courrèges sortie en 1974. Crédit photo : Matra©

Au long de sa carrière, la Bagheera ne connaîtra pas de grandes modifications, excepté en 1975, où une version S fait son apparition, avec un moteur 1,4 litre de 90 cv et l’année d’après, elle reçoit de nouveaux pare-chocs enveloppants, un nouveau tableau de bord, de nouveaux feux et vitrages et enfin, un bandeau sur le panneau arrière.

En 1977, la version X sort en remplacement de la Courrèges et en 1979, la Bagheera de base adopte le nouveau moteur 1,4 litre et une série limité Jubilé est proposée au catalogue.

Habitacle de la Matra Bagheera

L’intérieur de la Matra Bagheera. Crédit photo : Wikimedia

Devant le succès du véhicule et son look de sportive, la tentation était grande pour le fabricant d’envisager une version beaucoup plus musclée. C’est ainsi que le projet “U8” est lancé. L’idée est de coupler 2 moteurs 4 cylindres Simca 1,3 litre pour en faire un gros bloc 8 cylindres, mais cet ambitieux projet n’aboutit pas et la Bagheera tirera sa révérence en 1980, remplacée par la Murena.

 
Je souhaite écrire un commentaire !

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Tendance