Connect with us

Auto

L’affiche du prochain Circuit des Remparts dévoilée

Publié

le

remparts affiche 1 - Vintage

La 51ème édition du Circuit des Remparts se déroulera du 15 au 17 septembre 2023. Cette manifestation accueille chaque année en septembre plusieurs centaines de véhicules anciens qui s’affrontent sur circuit fermé, se retrouvent sur des rallyes ou s’exposent lors d’un concours d’élégance et un concours d’état. Pendant trois jours, ce sont également des milliers de spectateurs qui profitent de la fête et s’émerveillent d’un spectacle qui n’a rien à envier à l’épreuve mythique des débuts. Hier, l’affiche officielle de l’évènement était présentée, la voici :

remparts affiche 1 - Vintage

L’affiche de l’édition 2023 du Circuit des Remparts a été réalisée par Michel Janvier©

L’affiche de la 51° édition du Circuit des Remparts a été présentée ce mercredi 18 janvier 2023 à Angoulême en présence de Michel Janvier, son créateur. Elle met en valeur deux légendes automobiles, la Lancia Stratos qui fête ses 50 ans et la marque Ballot, dont le fondateur, Ernest Ballot, est né à Angoulême et y est inhumé. Le Circuit des Remparts souhaite honorer, lors de cette prochaine édition, cet industriel d’origine angoumoisine ayant fait briller les couleurs de la France en course d’Italie à Indianapolis. Une exposition lui sera d’ailleurs consacrée au Musée d’Angoulême.

Le Circuit des Remparts : amitié & passion

“ Plus qu’une collaboration, c’est une véritable histoire d’amitié qui me lie au Circuit des Remparts. Au travers de cette affiche, c’est toute ma passion pour l’automobile et le travail d’illustration qui s’exprime. Faire une affiche pour les Remparts, c’est y mettre beaucoup de moi-même, au travers de ma technique et de mes choix graphiques. ” a indiqué Michel Janvier.

Jean-Marc Laffont, Président de l’Association du Circuit des Remparts a ajouté : “ Michel Janvier a tout de suite saisi l’âme de notre manifestation et a su parfaitement la ressentir et l’exprimer dans l’affiche de l’édition 2023. Avec l’exposition de ses “ Portraits de pilotes ”, il contribue à perpétuer le lien fort qui existe entre le Circuit des Remparts et l’histoire du sport automobile. ”

Présentée au Rétromobile

L’affiche illustrée par Michel Janvier sera présentée au grand public du 1er au 5 février dans le cadre du salon Rétromobile, Parc des Expositions de la Porte de Versailles, stand 005, allée B, Hall 2.2.

Un passionné d’automobile

Illustrateur, dessinateur, coloriste, lettreur de bande dessinée, Michel Janvier s’est notamment fait connaître au travers de ses collaborations dans les albums de Rantanplan, Lucky Luke ou encore Astérix. Il est d’ailleurs présent au Festival de la Bande Dessinée d’Angoulême dès le début des années 1980 pour présenter ses œuvres. C’est aussi et surtout un passionné d’automobile qui, enfant, aime déjà dessiner des voitures et qui fréquente dès son plus jeune âge les circuits automobiles où il découvre les plus grands pilotes dans les années 60 et 70. Membre actif du Club Alfa Romeo France dans les années 80, il participe par ses dessins, illustrations et rédactionnels à la réalisation du Bulletin de l’Association. Uderzo, grand amateur de Ferrari, dont il est proche, l’encourage à présenter en 1990 à Angoulême, en marge de la compétition des Remparts, une série de portraits dessinés qui associent un pilote, sa voiture et un souvenir personnel de Michel Janvier.

Au-delà de ces travaux épisodiques et ponctuels, la vraie collaboration éditoriale de Michel Janvier avec l’automobile est finalement assez récente puisqu’elle date de 2013 avec la sortie de l’album collectif “ Les Légendes du sport automobile ” chez l’éditeur Vents d’Ouest. Puis en 2014, une “ Petite histoire des 24 Heures du Mans ” pour le groupe AVIA – Picoty Autoroutes.

Suivra en 2018 aux éditions Paquet l’album très remarqué, scénarisé par Olivier Marin, sur la vie de Jo Siffert, talentueux pilote suisse qui avait réalisé au début des années 60 son rêve d’enfant de devenir pilote de Formule 1. Dans la même période il crée diverses affiches pour des événements automobiles régionaux (Creusekistan Classic) ou des constructeurs (Skoda Motorsport / Oreca).

Adepte du travail en équipe, Michel Janvier va également participer à un certain nombre d’ouvrages dédiés à l’automobile. Ainsi, en 2020, il intègre l’équipe Graton Éditeur pour un dossier Michel Vaillant consacré à l’histoire du Circuit Magny-Cours, publié en mai 2021, augmenté d’un deuxième tome en septembre 2022. En 2021 et 2022, il illustre deux recueils sur l’histoire de Spa-Francorchamps dédiés à l’automobile et à la moto pour l’éditeur belge JVDH.

Deux nouvelles publications auxquelles il a collaboré sont d’ores et déjà programmées en 2023, l’une consacrée à Briggs Cunningham dans “ Les histoires incroyables des 24 Heures du Mans ” aux éditions Petit à Petit, l’autre à une biographie en bande dessinée de François Cevert dont il a déjà révélé quelques planches, de nouveau chez l’éditeur suisse Paquet.

Michel Janvier et le Circuit des Remparts

Si Michel Janvier, longtemps spectateur anonyme, connaît bien la course des Remparts, c’est en 2018 en venant dédicacer ses albums sur Jo Siffert qu’il se rapproche des organisateurs de la manifestation et qu’une amitié naît. Sa première collaboration se concrétise l’année suivante avec l’exposition “ Portraits de pilotes ”, une collection qui inclut les réalisations présentées en 1990 que Michel Janvier a enrichie de nouveaux portraits, en utilisant la même technique que 30 ans auparavant. Depuis, chaque année, c’est toute la ville d’Angoulême qui se pare de quelques-uns de ces portraits géants. En 2021, le public peut découvrir au musée de la ville les premières planches de l’album à venir sur François Cevert.

Fasciné et passionné par cette course mythique, il n’a pas non plus hésité quand Jean-Marc Laffont, Président de l’Association du Circuit des Remparts, lui a proposé lors d’une rencontre sur le salon Epoqu’auto de réaliser l’affiche de l’édition 2023. Habitué à travailler à partir de thèmes imposés qu’il aime mettre en scène, il a tout de suite visualisé l’affiche quand Jean-Marc Laffont lui a proposé de prendre comme base deux des stars de cette prochaine édition : la Lancia Stratos, véritable reine des rallyes, dont la production a débuté il y a 50 ans, et le moteur des Ballot de course conçu pour Indianapolis avec Ernest Henry.

Lancia Stratos au cœur de l’affiche

La ville d’Angoulême n’est pas oubliée et se doit d’être présente sur chaque affiche par l’un de ses symboles architecturaux. Trois éléments pour une affiche évocatrice L’affiche présentée par Michel Janvier reprend donc ces trois éléments, traités chacun avec une technique spécifique, puis assemblés avec l’aide d’un graphiste. En premier plan, on voit la Lancia Stratos, illustrée sur la base du modèle vainqueur du San Remo en 1978, dont le traitement type “ crayons de couleurs ” des teintes rouge, blanc et noir, associe ces techniques anciennes avec des techniques nouvelles comme la reprise numérique des dessins.

En second plan, on découvre le moteur Ballot de 1919, traité en sépia et blanc sur fond gris. La formation de Michel Janvier vers les bureaux d’études automobiles explique son dessin réaliste extrêmement précis et minutieux.

Enfin, en arrière-plan, en gris et blanc, la tour dite carrée du clocher de la cathédrale, très reconnaissable, rappelle que la course des Remparts est née en 1939 ici à Angoulême.

Le travail ainsi réalisé sur trois sujets distincts et assemblés par un graphiste a permis une composition multi supports et multi formats que les visiteurs croiseront tout au long de leur séjour lors de la course qui se déroulera les 15, 16 et 17 septembre 2023.

 
Je souhaite écrire un commentaire !

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Tendance