Connect with us

Life

Harry Belafonte nous a quittés

Publié

le

poitier belafonte heston 28081963 - Vintage

Le chanteur et acteur Harry Belafonte est mort à l’âge de 96 ans dans la ville qui l’a vu naître : New-York. Avec sa disparition, c’est un des plus fervents défenseurs des droits civiques qui nous quitte.

poitier belafonte heston 28081963 - Vintage

Sidney Poitier, Harry Belafonte et Charlton Heston photographiés par Rowland Scherman lors de la marche pour les droits civiques à Washington, le 28 août 1963.

Le roi du Calypso

Né le 1er mars 1927 dans le quartier de Harlem, à New-York, Harry Belafonte était un chanteur, acteur et militant américain. Il est considéré comme l’un des plus grands interprètes de musique folk et de calypso de tous les temps, ainsi qu’un ardent défenseur des droits de l’homme. Il est décédé à 96 ans d’une insuffisance cardiaque, a indiqué son agente dans un communiqué de presse.

Belafonte a grandi dans un quartier pauvre de Harlem et a travaillé dès son plus jeune âge pour aider sa famille. Il a ensuite servi dans la marine pendant la Seconde Guerre mondiale avant de commencer sa carrière d’artiste dans les années 1940.

Acteur et chanteur

Il a commencé comme acteur dans le théâtre et la télévision avant de se tourner vers la musique. Son premier album, « Calypso », sorti en 1956, est devenu le premier album à se vendre à plus d’un million d’exemplaires aux États-Unis. Parmi les tubes de Harry Belafonte, le plus célèbre reste le morceau “Day-O (The Banana Boat)”, un mento folklorique jamaïcain qui avait été enregistré pour la première fois par Edric Connor and The Carribeans, en 1952. Morceau repris par Harry Belafonte sur le “Calypso” de 1956. La chanson raconte l’histoire de dockers chargeant des bananes sur un bateau, sous la forme d’appels-réponses entre les hommes (vidéo en bas d’article). Ses autres tubes sont “Matilda”, “Island in the Sun”, “Jamaica Farewell” et “La Bamba”.

Au cours des années 1950 et 1960, Belafonte s’est également engagé dans la lutte pour les droits civiques aux États-Unis et est devenu un ami et un proche collaborateur de Martin Luther King Jr. Il a également travaillé à l’international pour sensibiliser aux questions de justice sociale et de droits de l’homme. Il a notamment joué un rôle clé dans l’organisation du « Concert pour la liberté » en Afrique du Sud en 1979, qui a attiré l’attention mondiale sur l’oppression de l’apartheid.

En tant qu’acteur, Belafonte a travaillé dans plusieurs films et productions télévisuelles, notamment « Carmen Jones » (1954), « Le Roi des îles » (1957) et « BlacKkKlansman » (2018). Il a également été présentateur à la télévision, notamment dans la célèbre émission « The Muppet Show« .

Harry Belafonte : un artiste très engagé

Au cours de sa carrière, Harry Belafonte a reçu de nombreux prix et distinctions pour ses réalisations artistiques et ses contributions au militantisme social. Il a notamment remporté un Grammy Award pour l’ensemble de sa carrière en 2000, ainsi que le prix Kennedy Center Honors en 1989 pour sa contribution à l’art et à la culture américains.

Au-delà de sa musique et de son militantisme, Belafonte est également connu pour son engagement en faveur de la paix et de la justice. Il a travaillé avec de nombreuses organisations caritatives et humanitaires au fil des ans, notamment le Fonds des Nations unies pour l’enfance (UNICEF) et la Croix-Rouge américaine.

Malgré son âge avancé, Harry Belafonte continuait de s’impliquer activement dans les questions sociales et politiques actuelles. Sa vie et son travail ont été une source d’inspiration pour de nombreuses personnes à travers le monde et son héritage continuera de vivre longtemps après sa mort.


Crédit photo : Rowland Scherman©-US Information Agency Press
 
1 commentaire

1 commentaire

  1. Kevin

    02/05/2023 at 10h47

    Une musique qui donne de la bonne humeur, je ne connaissais pas !

     

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Tendance