Connect with us

A la Une

Changer les couches de bébé, ce n’était pas mieux avant

Publié

le

Tout n’était pas forcément mieux avant. Certes le vintage a le vent en poupe et nous sommes les premiers à présenter les produits néo-rétro qui sortent dans différents secteurs, mais concernant certains domaines tels que l’hygiène ou la santé, les techniques et produits modernes ont apporté de réelles améliorations. C’est le cas des couches-culottes, qui ont connu une véritable révolution depuis le milieu du vingtième siècle.

bebe - Vintage

Les couches : c’est bien mieux aujourd’hui !

Aujourd’hui pour que votre chérubin soit bien protégé lors de ses besoins naturels, il suffit de calculer calculer le nombre de couches bébé à avoir et d’acheter un pack qui permettra aux parents de tenir la semaine, ou le mois à venir. Des couches qui se fixent facilement grâce à un système de bandes adhésives, qui ont remplacé les désormais légendaires épingles de sûreté d’antan.

Il est également possible pour celles et ceux qui n’ont pas envie de se déplacer de commander directement les couches de vos bambins sur internet. Le site Little big change propose par exemple de s’abonner pour recevoir à domicile le stock nécessaire, en fonction d’un intervalle de relivraison que vous définirez.

Une galère quotidienne

Mais changer la couche de bébé n’a pas toujours été une partie de plaisir et dans les années 50, cela relevait carrément de la galère. Avant la célèbre couche-culotte que nous connaissons tous aujourd’hui, les femmes utilisaient des langes en tissu pour les besoins de bébé. Ces langes étaient réutilisables mais il fallait les nettoyer soit en machine soit dans des casseroles d’eau bouillante, les sécher puis les repasser, avant de les plier à la main, en quatre parties.

Une invention écossaise

Heureusement, en 1949, l’écossaise Valerie Hunter Gordon inventa le premier concept de la couche-culotte jetable. Elle présenta son projet à la société Robinsons and Sons, qui décida de le commercialiser sous la forme d’une gamme baptisée Paddi Pads.
La couche Paddi Pads est alors composé de fibre de nylon, d’une glissière pour y passer l’épingle de sûreté et de boutons pression. Le pad (le coussinet absorbeur) est d’abord jetable avec une couche réutilisable, avant qu’une nouvelle gamme, entièrement jetable, ne soit lancée à nouveau dans les années 50.

Le lancement commercial à grande échelle des couches-culottes s’est fait aux États-Unis en 1961, avant de conquérir l’Europe au début des années 60. Une véritable révolution pour les parents de l’époque !

Plus de 4 000 couches par bébé

Pour rappel, il faut compter environ 4 340 couches pour un bébé, depuis sa naissance jusqu’au jour où il décidera d’aller sur le pot. Une durée moyenne de 3 ans à raison de 4 couches utilisées par jour, ce qui pour chaque ménage représente un budget non négligeable : 1 605 euros par bébé si l’on tient compte d’un prix moyen de 37 centimes d’euro par couche (prix grande distribution).

Un budget maitrisé

Sur internet, le budget se réduit considérablement avec un tarif de 24 centimes par couche, soit 1041 euros pour un bébé avant qu’il n’aille sur le pot (exemple : tarif little-big-change.com).

Crédit photo : Pixabay©
 
Je souhaite écrire un commentaire !

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Tendance