Connect with us

A la Une

Carl Weathers, le boxeur “Apollo Creed” de la saga Rocky est mort

Publié

le

10.5.17CarlWeathersByLuigiNovi21 - Vintage
Crédit photo : Luigi Novi© – Wikimedia – Licence Creative Commons Attribution 4.0 International

L’industrie cinématographique américaine pleure la perte d’un de ses plus grands talents, Carl Weathers, décédé à l’âge de 79 ans. Avec une carrière impressionnante qui a traversé des décennies et touché plusieurs générations de cinéphiles, Weathers a laissé une empreinte indélébile sur le paysage du divertissement. Son héritage se caractérise par des performances mémorables dans des films emblématiques, notamment la série Rocky et le film Predator, qui ont contribué à définir les années 1970 et 1980 à Hollywood.

Carl Weathers est mort pendant son sommeil dans la nuit du 31 janvier au 1er février 2024, à Los Angeles. Célèbre pour son rôle d’Apollo Creed dans la saga Rocky aux côtés de Sylvester Stallone, il avait joué dans 80 films et séries télévisées américaines. La famille a déclaré au travers d’un communiqué transmis au site Deadline : “ Nous sommes profondément attristés d’annoncer le décès de Carl Weathers. Il est mort paisiblement dans son sommeil”.

Ancien joueur de football américain connu de tous, Carl Weathers affichait un corps d’athlète avec son mètre quatre-vingt-huit et ses 100 kilos de muscles. Ce qui lui a valu de jouer dans de nombreux films d’action ou en rapport avec le sport.

Né le 14 janvier 1948 à La Nouvelle-Orléans, en Louisiane, Carl Weathers a grandi dans une famille modeste. Son amour pour le sport, en particulier le football américain, l’a amené à exceller sur le terrain dès son jeune âge. Après avoir obtenu une bourse d’études, il a fréquenté l’Université d’État de San Diego, où il a joué pour l’équipe de football et a été repéré pour son talent brut.

La célébrité grâce à Rocky

Cependant, c’est dans le monde du cinéma que Weathers a finalement trouvé sa vocation. Sa percée est survenue en 1976 lorsqu’il a décroché le rôle de « Apollo Creed » dans le film Rocky, réalisé par Sylvester Stallone. Son interprétation flamboyante d’un champion de boxe arrogant mais charismatique a valu à Weathers une nomination aux Golden Globe pour meilleur acteur dans un second rôle. Sa dynamique avec Stallone à l’écran a captivé le public et a contribué à faire de Rocky un classique du cinéma américain.

Après le succès de Rocky, Weathers a continué à briller dans divers rôles au cinéma et à la télévision. Cependant, c’est son rôle dans Predator (1987), aux côtés d’Arnold Schwarzenegger, qui a solidifié sa réputation en tant qu’acteur polyvalent. Dans le film, il incarne le sergent Al Dillon, un leader militaire solide confronté à une menace extraterrestre dévastatrice. Sa présence à l’écran apporte une dose supplémentaire d’intensité à un film déjà épique, et sa performance reste gravée dans les mémoires des fans de science-fiction.

Succès à la télévision

En dehors de ses rôles emblématiques dans Rocky et Terminator, Carl Weathers a également joué dans d’autres films à succès, notamment Action Jackson (1988), où il a tenu le rôle principal d’un détective intrépide. Sa capacité à incarner une variété de personnages, qu’ils soient des héros ou des antagonistes, témoigne de son talent et de sa versatilité en tant qu’acteur.
Pendant sa carrière, Weathers a également trouvé du succès à la télévision, apparaissant dans des séries telles que Arrested Development et The Mandalorian, où il a repris son rôle emblématique de Greef Karga, un chef de guilde impitoyable mais charismatique. Son charisme naturel et son charme ont continué à séduire les téléspectateurs, et sa présence sur le petit écran a été saluée par la critique.

En dehors de sa carrière d’acteur, Carl Weathers était également un athlète accompli et un passionné de cuisine. Il était connu pour son dévouement à la condition physique et pour son engagement envers un mode de vie sain. En tant que mentor et modèle pour de nombreux acteurs et athlètes, il a laissé un impact durable sur l’industrie du divertissement et au-delà.

Alors que le monde pleure la perte d’un véritable géant du cinéma, le souvenir de Carl Weathers restera vivant à travers ses performances emblématiques et son héritage durable. Son travail continuera d’inspirer et de divertir les générations futures, tandis que sa présence charismatique sur et en dehors de l’écran restera à jamais gravée dans nos mémoires. Adieu à un véritable titan du cinéma américain.

Crédit photo : Luigi Novi© – Wikimedia – Licence Creative Commons Attribution 4.0 Internat
 
Je souhaite écrire un commentaire !

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tendance