Connect with us

Éphéméride Rétro

Éphéméride rétro : ça s’est passé un 20 janvier

Publié

le

audrey hepburn 12 04 1959 colourised mgm resize - Vintage

Chaque jour de l’année est marqué par des événements historiques qui ont façonné le monde dans lequel nous vivons aujourd’hui. Le 20 janvier ne fait pas exception, avec une liste impressionnante d’événements qui ont laissé leur empreinte sur l’histoire. De moments politiques décisifs à des avancées scientifiques, explorons les pages du passé pour découvrir ce qui s’est déroulé le 20 janvier au fil des ans.

Voici les événements marquants qui se sont déroulés un 20 janvier, à commencer par la prise de fonction de six présidents américains.

1953 : L’inauguration de la présidence de Dwight D. Eisenhower

Le 20 janvier 1953, Dwight D. Eisenhower prêtait serment en tant que 34e président des États-Unis. L’ancien commandant en chef des forces alliées en Europe pendant la Seconde Guerre mondiale apporta un changement significatif dans la politique américaine, marquant ainsi le début de son mandat présidentiel.

1961 : Présidence de John Fitzgerald Kennedy

Autre président américain arrivé au pouvoir un 20 janvier, et pas des moindres même si son mandat a duré seulement 2 ans, 10 mois et 2 jours, John Fitzgerald Kennedy. Une personnalité politique qui mérite qu’on s’attarde un peu sur sa carrière et l’héritage qu’il a laissé aux États-Unis.
John Fitzgerald Kennedy, souvent désigné par ses initiales JFK, demeure l’une des figures les plus emblématiques de l’histoire politique américaine. Né le 29 mai 1917 à Brookline, dans le Massachusetts, Kennedy a marqué son époque en tant que 35e président des États-Unis. Son héritage va bien au-delà de sa brève présidence de 1961 à 1963, et son influence perdure aujourd’hui. Penchons-nous un peu sur les contributions de JFK et sur l’impact durable qu’il a eu sur la nation américaine.

Jeunesse et ascension politique

John F. Kennedy est issu d’une famille prestigieuse et influente. Son père, Joseph P. Kennedy, était un homme d’affaires prospère et ambassadeur des États-Unis au Royaume-Uni. Élevé dans un environnement privilégié, JFK a toutefois choisi la voie du service public. Après avoir servi dans la Marine pendant la Seconde Guerre mondiale, il s’est lancé en politique, devenant d’abord membre de la Chambre des représentants puis sénateur du Massachusetts.

La “Nouvelle Frontière”

En 1960, Kennedy remporte une victoire historique aux élections présidentielles en battant Richard Nixon. Son discours inaugural, mémorable par ses mots « Ask not what your country can do for you – ask what you can do for your country » (Ne demandez pas ce que votre pays peut faire pour vous, demandez ce que vous pouvez faire pour votre pays), symbolise l’esprit de la « Nouvelle Frontière ». Kennedy appelait les Américains à l’action, à l’innovation et à l’engagement civique pour relever les défis de l’époque.

Crise des missiles de Cuba

Un des moments les plus tendus de la présidence de Kennedy a été la crise des missiles de Cuba en 1962. Face à la menace nucléaire soviétique, il a adopté une approche ferme tout en évitant un conflit direct. Sa gestion mesurée de la crise a renforcé sa réputation en tant que leader résolu et intelligent.

Programme spatial

Kennedy a également laissé sa marque dans l’exploration spatiale en lançant l’initiative Apollo, dont l’objectif était d’envoyer un homme sur la Lune avant la fin des années 1960. Bien que Kennedy n’ait pas vécu assez longtemps pour voir la réalisation de ce projet, son engagement a été crucial pour les futures missions spatiales américaines.

Lutte pour les droits civiques

La présidence de Kennedy a coïncidé avec le mouvement des droits civiques, marqué par des manifestations pour l’égalité raciale. Bien que Kennedy ait initialement adopté une approche prudente, il a finalement soutenu activement la cause des droits civiques et a proposé des lois pour lutter contre la discrimination raciale.

John F. Kennedy reste dans la mémoire collective comme un président charismatique et visionnaire. Son engagement en faveur du progrès, son leadership pendant des moments critiques de l’histoire et son appel à l’action civique ont laissé un impact durable aux États-Unis. Bien que sa vie ait été tragiquement écourtée par son assassinat le 22 novembre 1963 à 12H30 alors qu’il traversait Dallas en cabriolet, l’héritage de JFK continue d’inspirer les générations futures à s’engager pour un avenir meilleur.

1981 : L’investiture de Ronald Reagan

Un autre événement marquant de l’histoire américaine s’est déroulé le 20 janvier 1981, lorsque Ronald Reagan devint le 40e président des États-Unis. Son discours inaugural célèbre, marqué par une vision conservatrice, a marqué le début d’une nouvelle ère politique.

2009 : L’entrée en fonction de Barack Obama

Le 20 janvier 2009, Barack Obama est devenu le 44e président des États-Unis, créant l’histoire en tant que premier président afro-américain du pays. Son inauguration a attiré une foule massive et symbolisait l’espoir et le changement pour de nombreux Américains.

2017 Donald Trump est investi président des États-Unis

Lorsqu’il a accédé à la présidence des États-Unis en janvier 2017, Donald Trump a immédiatement suscité des réactions mitigées, alimentant une polarisation politique sans précédent. Sa personnalité atypique, sa misogynie, ses propos racistes et son style de gouvernance particulier ont été au cœur de nombreuses controverses, contribuant à forger une réputation souvent entachée. Jusqu’à son départ de la maison blanche, sa présidence a suscité de nombreuses polémiques, comme l’assaut du Capitole, le 6 janvier 2021, par des sympathisants radicaux, à l’appel de Donald Trump. Une “invasion” qui avait provoqué la mort de 4 émeutiers et blessé 143 personnes, dont 138 policiers.

L’une des critiques les plus récurrentes à l’encontre de Trump a été son usage fréquent et sans filtre des médias sociaux, en particulier Twitter. Ses tweets incendiaires et ses déclarations directes ont souvent généré des tensions, que ce soit au niveau national ou international. Certains ont salué cette approche comme étant transparente et authentique, tandis que d’autres la considéraient comme imprudente et susceptible de compromettre la diplomatie.

Un autre point de discorde majeur a été la gestion de la crise sanitaire liée à la pandémie de COVID-19. La façon dont Trump a minimisé la gravité du virus dans les premiers stades de la pandémie a été largement critiquée. Les opposants ont souligné un manque de leadership et de coordination nationale, tandis que les partisans ont affirmé que l’administration a pris des mesures rapides pour atténuer les impacts économiques.

La politique migratoire de l’administration Trump a également été un sujet de débat intense. La séparation des familles à la frontière sud a été fortement condamnée, provoquant une indignation nationale et internationale. Les partisans des mesures de contrôle de l’immigration ont salué une approche plus stricte, tandis que les critiques ont qualifié cette politique de cruelle et inhumaine.

Par ailleurs, l’impeachment de Donald Trump à deux reprises au cours de son mandat a jeté une ombre sur sa présidence. Les accusations d’abus de pouvoir et d’entrave à la justice ont alimenté les appels à la destitution, créant une atmosphère politique tendue et exacerbant la division partisane.

Bref, la présidence de Donald Trump a été marquée par une série de controverses qui ont contribué à façonner sa réputation. Que ce soit en raison de ses déclarations sur les réseaux sociaux, de sa gestion de la pandémie, de sa politique migratoire ou des procédures de destitution, l’impact de sa présidence sur la perception de sa personne reste un sujet débattu au sein de la société américaine et au-delà. Et ça n’est pas fini, puisque Donald Trump se présentera aux prochaines élections présidentielles, en 2027.

2021 – Joe Biden arrive au pouvoir

Le 20 janvier 2021, Joe Biden prend ses fonctions en tant que 46ème président des États-Unis, dans un contexte politique et sanitaire complexe. Axant sa campagne sur l’unité nationale, Biden a cherché à apaiser les divisions profondes qui marquaient le pays. Son administration s’est rapidement attaquée à la crise de la COVID-19, lançant un ambitieux plan de vaccination et stimulant l’économie par le biais du plan de relance. Sur le plan international, Biden a renforcé les alliances et rétabli la participation américaine dans des accords clés, tels que l’Accord de Paris sur le climat. Cependant, des défis subsistent, notamment la gestion des tensions intérieures et la mise en œuvre de réformes sociétales. Le mandat de Biden est ainsi scruté avec attention, tant à l’intérieur des États-Unis qu’à l’échelle mondiale.

1936 : La mort de George V

Le 20 janvier 1936, le roi George V du Royaume-Uni est décédé. Son règne a été marqué par des changements significatifs, notamment le démantèlement de l’Empire britannique. Son fils, qui devint le roi George VI, lui succéda.

1936 : Première de « Roméo et Juliette » de Sergueï Prokofiev

Le 20 janvier 1936 a été marqué par la première de la tragédie musicale « Roméo et Juliette » de Sergueï Prokofiev, à Brno, en Tchécoslovaquie. Cette œuvre emblématique écrite entre 1591 et 1595 par William Shakespeare a depuis conquis le monde entier avec ses mélodies émotionnelles et ses compositions magistrales.

1958 : Création du Festival de Jazz de Newport

Le 20 janvier 1958, le Festival de Jazz de Newport, l’un des festivals de musique les plus prestigieux au monde, a été officiellement créé. Cet événement annuel a vu la participation de grands noms du jazz et a influencé la scène musicale internationale pendant des décennies.

1986 : Le projet du tunnel sous la Manche est validé

Le 20 janvier 1986, le Premier ministre britannique Margaret Thatcher et le président français François Mitterrand entérinent le projet de tunnel sous la Manche, pour relier la Grande-Bretagne à la France.

Ce chantier titanesque a couté 15 milliards d’euros (98 milliards de Francs à l’époque). La construction a débuté le 15 décembre 1987, pour se terminer le 10 décembre 1993, soit 6 années complètes. L’ouverture au public a eu lieu le 1er juin 1994. Le tunnel sous la Manche, constitué de deux tunnels ferroviaires et un tunnel de service, est la construction qui possède la section sous-marine la plus longue au monde, puisque sur sa longueur totale de 50,5 km, 38 km sont creusés sous la mer.

1992 – Catastrophe aérienne au mont Sainte-Odile

Le 20 janvier 1992 à 19H20, un Airbus A320 de la compagnie AIR INTER s’écrase sur les hauteurs boisées de hêtres et de sapins sur le plateau de La Bloss, au mont Sainte Odile. C’est à la suite d’une mauvaise approche sur l’aéroport de Strasbourg que le vol Air Inter aurait heurté le sol, faisant 87 morts (passagers et membres d’équipage). Neuf occupants de l’avion ont survécu.

2008 – Première diffusion de “Breaking Bad”

Breaking Bad, la série télévisée américaine créée par Vince Gilligan, a marqué un tournant majeur dans le paysage télévisuel lors de sa diffusion pour la première fois le 20 janvier 2008. Avec une combinaison captivante de drame, de suspense et de caractérisation complexe, la série a rapidement conquis le cœur du public et a été saluée par la critique.

La Première Diffusion

La première saison de Breaking Bad a été diffusée le 20 janvier 2008 sur la chaîne AMC aux États-Unis. La série a ensuite été diffusée sur cinq saisons, se concluant en septembre 2013 avec un total de 62 épisodes. Au fil des ans, Breaking Bad a gagné une renommée mondiale grâce à sa narration exceptionnelle, son écriture intelligente et ses performances d’acteurs exceptionnelles.

L’histoire

L’intrigue de Breaking Bad suit Walter White, interprété par Bryan Cranston, un professeur de chimie au lycée diagnostiqué d’un cancer du poumon en phase terminale. Face à des problèmes financiers croissants, il décide de mettre en œuvre ses connaissances en chimie pour fabriquer et vendre de la méthamphétamine. Walter s’associe avec Jesse Pinkman, joué par Aaron Paul, un ancien étudiant et petit trafiquant de drogue. Ensemble, ils s’engagent dans le monde dangereux du trafic de drogue, entraînant des conséquences imprévisibles et des retournements de situation dramatiques.

L’histoire de Breaking Bad est saluée pour sa complexité morale, sa caractérisation nuancée et son exploration de thèmes tels que la culpabilité, la transformation et les conséquences de ses actions. La série offre une analyse fascinante de la descente aux enfers de Walter White, passant de l’enseignant moralement droit à un criminel impitoyable.

Le Succès

Breaking Bad a rapidement acquis une base de fans dévouée et a été acclamée par la critique tout au long de sa diffusion. Bryan Cranston a remporté quatre Primetime Emmy Awards consécutifs pour son rôle de Walter White, tandis qu’Aaron Paul a également remporté plusieurs prix pour son interprétation de Jesse Pinkman. La série a également été saluée pour sa réalisation innovante, son scénario intelligent et son utilisation efficace du suspense.

En plus des récompenses, Breaking Bad a laissé une empreinte durable sur la culture populaire. Des références à la série sont souvent citées dans d’autres médias, et les dialogues mémorables, tels que le célèbre « Say my name », ont perduré bien au-delà de la fin de la diffusion.

L’Héritage

Breaking Bad n’est pas seulement une série télévisée à succès, c’est aussi un exemple de la montée en puissance de la qualité des productions télévisuelles. Elle a contribué à l’essor du format de série limitée et a ouvert la voie à d’autres séries qui repoussent les limites de la narration et de la caractérisation.

Breaking Bad a laissé une empreinte indélébile dans l’histoire de la télévision. Sa narration captivante, ses performances exceptionnelles et ses thèmes profonds ont assuré sa place parmi les grandes séries télévisées de tous les temps. Même des années après la fin de sa diffusion, Breaking Bad continue de captiver de nouveaux téléspectateurs, soulignant l’impact durable de cette série révolutionnaire

2009 : Inauguration du Musée d’Art du Queensland

Le 20 janvier 2009, le Musée d’Art du Queensland, situé à Brisbane, en Australie, a ouvert ses portes au public. Ce musée renommé est devenu un lieu incontournable pour les amateurs d’art, abritant une vaste collection d’œuvres contemporaines et historiques.

Naissances et décès de célébrités un 20 janvier

Parmi les célébrités nées un 20 janvier, on compte :

• Federico Fellini, réalisateur italien né en 1920
• Buzz Aldrin, astronaute américain et un des deux premiers hommes à avoir marché sur la Lune, en 1969. Il est né en 1930 et toujours vivant
• Gérard Hernandez, acteur français en 1933
• Chantal Thomas, dramaturge française en 1945
• David Lynch, réalisateur américain en 1946
• Lorenzo Lamas, acteur américain en 1958
• James Denton, acteur américain en 1963
• Benjamin Biolay, chanteur français en 1973
• Omar Sy, acteur français en 1978

Les célébrités décédées un 20 janvier :

• Johnny Weissmuller, acteur américain et célèbre interprète de TARZAN. Il est décédé en 1984
• Audrey Hepburn, actrice britannique, décédée en 1993
• Paul Bocuse, cuisinier français décédé en 2018
• Meat Loaf, chanteur américain mort en 2022

Le 20 janvier a été le témoin de moments cruciaux de l’histoire mondiale, de l’investiture de présidents américains emblématiques à des événements marquants dans le Royaume-Uni et au-delà. En se penchant sur l’éphéméride de cette journée, nous nous rappelons que chaque date du calendrier est un chapitre de l’histoire qui mérite d’être exploré et compris pour mieux appréhender le monde contemporain.

Crédit photo : MGM© – Wikimedia – Audrey Hepburn le 12 avril 1959

 
Je souhaite écrire un commentaire !

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tendance