Connect with us

Art

Festival de Cannes : et le cinéma ultramarin dans tout ça ?

Publié

le

En plein début du Festival de Cannes, le magazine « Black Beauty » de mai 2014 propose un focus sur le cinéma ultramarin, de ses débuts à aujourd’hui. Les acteurs et actrices noirs américains et africains sont également mis en avant dans cette édition riche en informations sur un cinéma qui a encore du mal à se faire une place aux côtés de grosses productions métropolitaines ou américaines. Joséphine Baker, les personnages noirs dans le cinéma américain, les acteurs noirs, Harry Belafonte, Sidney Poitier, Forest Whitaker, le cinéma africain, Chiwetel Ejiofor, Abderrahmane Sissako, Isaac de Bankolé, Omar Sy, Euzhan Palcy, Pascal Legitimus, Stana Roumillac (notre photo de « Une », elle prépare un film documentaire : « Les petits enfants du bon Dieu » qui sera tourné en Guyane), Fabrice Eboué, les sœurs Kanor, et bien d’autres encore. Un dossier que nous avons trouvé très intéressant, riche en informations et éclectique.
Nous avons particulièrement aimé le cahier spécial sur le cinéma antillais, de 1910 où il servait de faire valoir au colonialisme à aujourd’hui où il dénonce le mal être et les ennuis d’îles « paradisiaques » dont la réalité ne correspond en rien aux cartes postales pour touristes.
Notre coup de cœur du jour, dans une période de strass et paillettes où il est bon de rappeler parfois que les marches du Palais des Festivals ne sont pas toujours aussi accessibles à tous. Le magazine « Black Beauty » N°24S (codification 02817) est vendu chez les marchands de journaux au prix de 2.70€.

Un extrait du film de Jean-Claude Flamand Barny sorti en 2005 et filmé en Guadeloupe : « Nèg Marron »

 
Je souhaite écrire un commentaire !

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Tendance