Connect with us

Art

"J'accuse" : le prochain film de Polanski sortira le 13/11/2019

Publié

le

Le prochain film de Roman Polanski sortira dans les salles le 13 novembre 2019. « J’accuse » retrace l’histoire de l’affaire Dreyfuss, sous le regard du Colonel Picquart, nouveau patron du contre-espionnage français interprété par Jean Dujardin.

jaccuse affiche - Vintage

Deux ans après « D’après une histoire vraie » avec Emmanuelle Seigner, Eva Green et Vincent Perez, Roman Polanski revient dans les salles obscures avec « J’accuse », un long métrage directement inspiré de l’affaire Dreyfuss.

Une affaire qui a ébranlé la 3ème République

Une affaire qui débuta en 1894, sous la troisième république. Le capitaine de l’armée française Alfred Dreyfus, juif polytechnicien, est alors accusé d’avoir fourni aux allemands des documents classés « secret-défense ».

Son procès s’ouvre le 19 décembre 1894 devant le 1er Conseil de guerre sur la vague accusation d’ « intelligence avec l’ennemi ». Le commissaire du gouvernement obtient des juges, à l’unanimité, que le procès se tienne à huit clos : la salle est évacuée et l’avocat de Dreyfus, Edgar Demange, est empêché de parler.

Les documents en eux-mêmes sont dérisoires au regard de la position occupée par Dreyfus. Le procès repose sur un dossier de l’accusation vide, et la volonté de l’État-major de se protéger tout en répondant à l’urgence devant l’opinion.

Alfred Dreyfus est reconnu coupable le 22 décembre 1894 et condamné à la dégradation militaire et à la déportation. Condamné à la prison à perpétuité, il entame en 1895 sa peine sur l’île du Diable, en Guyane.

Son procès sera révisé et un nouveau Conseil de guerre eut lieu à Rennes, en 1899. Sa peine passa à 10 ans de prison et Dreyfus fût officiellement reconnu innocent en 1906.

Le synopsis

Pendant les 12 années qu’elle dura, l’Affaire Dreyfus déchira la France, provoquant un véritable séisme dans le monde entier. Dans cet immense scandale, le plus grand sans doute de la fin du XIXème siècle, se mêlent erreur judiciaire, déni de justice et antisémitisme. L’affaire est racontée du point de vue du Colonel Picquart qui, une fois nommé à la tête du contre-espionnage, va découvrir que les preuves contre le Capitaine Alfred Dreyfus avaient été fabriquées. À partir de cet instant et au péril de sa carrière puis de sa vie, il n’aura de cesse d’identifier les vrais coupables et de réhabiliter Alfred Dreyfus.

J’ACCUSE
– LE 13 NOVEMBRE AU CINÉMA –
UN FILM DE
ROMAN POLANSKI

INSPIRÉ DE FAITS RÉELS

AVEC :
JEAN DUJARDIN
LOUIS GARREL
EMMANUELLE SEIGNER
GRÉGORY GADEBOIS

 
Je souhaite écrire un commentaire !

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Tendance