Connect with us

Fashion

Le nœud papillon en bois : la tendance grandissante

Publié

le

Le nœud papillon a fait son grand retour au début des années 2010, comme une réponse à la dictature de la cravate, dont il est à l’origine, une variante. Mais une nouvelle tendance dans la tendance a fait son apparition depuis 2016 sous la forme d’un nœud papillon en bois, devenant un accessoire original et chaleureux.

noeud papillon - Vintage

Noeud papillon en bois ou en tissu, l’origine de cette déclinaison de la cravate est mal connue.

Plusieurs théories subsistent néanmoins :

Un nœud complexe

Certains historiens de la mode attribuent le nœud papillon à un célèbre dandy anglais du début du XIXème siècle : Georges Brian Beau Brummel. Ce dernier, qui prenait 5 heures par jour pour s’habiller, aurait créé un nœud complexe à partir d’une cravate pour élaborer sa propre boucle.

La veste de James Brown Potter

Autre interprétation de la genèse du nœud papillon : la veste de l’homme d’affaire américain James Brown Potter. Ce dernier serait rentré d’un séjour chez le Prince de Galles Edouard VII avec une veste à la coupe nouvelle et très originale. Veste qu’il porta au bal du Tuxedo Park Country Club, le 10 octobre 1886 et qu’un de ses amis : Pierre Lorillard IV, aurait retouché et pour laquelle il aurait créé une cravate très courte, créant ainsi le nœud papillon mais également le smoking.

La cravate et le jabot

Une troisième hypothèse tend à dire que le nœud papillon aurait une double origine : la cravate et le jabot. Une approche linguistique partant de l’anglais Bow Tie (qui signifie nœud papillon), dont le mot « Bow » proviendrait de la forme du nœud de cravate ou du suffixe du mot français « jabot ».

Le foulard des cavaliers croates

Enfin, une dernière interprétation de la naissance du nœud papillon serait de dire qu’il est apparu avant la cravate. Il serait alors une réinterprétation des foulards colorés d’une troupe de mercenaires croates, appelée par Louis XIII pour grossir les rangs de l’armée française durant la guerre de 30 ans (17ème siècle).

Le terme de « cravate » qui est une altération du nom « croate » désignerait alors le nœud formé par les foulards des combattants croates, qu’ils portaient autour du cou mais qu’ils utilisaient également pour nouer les boutons de leurs vestes.

Un nom issu de l’opéra

Quoi qu’il en soit, c’est en 1904 que le nom « nœud papillon » fait son apparition, avec la représentation de l’opéra italien Madame Butterfly, dont le chanteur portait un nœud court aux larges boucles.

Le grand retour du nœud papillon

Porté depuis le début du XXème siècle, le nœud papillon est d’abord synonyme d’élégance, puis de cérémonie avant de devenir l’accessoire incontournable des hipsters et dandys au début des années 2000.

Un ornement cool et élégant qui retrouve sa place dans le dressing masculin, reléguant la sempiternelle cravate au rang de « has been ».

Tendance grandissante : le nœud papillon en bois

Revenu à la mode, le nœud papillon se décline aujourd’hui en version « dure » avec des modèles en bois. On en trouve différents modèles décorés ou non, avec ou sans motifs, estampillés ou non de tissus.

Des tarifs abordables

Côté budget il faut compter une trentaine d’euros pour un nœud papillon en bois classique. Mais des déclinaisons bien trouvées sont proposées tels que des coffrets ou des kits. Ces derniers comprennent un nœud papillon en bois, des boutons de manchettes, une pochette ou un foulard pour des tarifs qui varient de 50 à 95 euros.

Une idée cadeau originale et élégante pour un budget contenu. Pour découvrir quelques-uns des produits qui nous ont tapés dans l’œil, cliquez sur ce lien.

 
Je souhaite écrire un commentaire !

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Tendance