Connect with us

Actu Vintage

La guerre du Vietnam s'est arrêtée il y a 40 ans

Publié

le

Elle aura connu 4 présidents américains, causé au moins 3 millions de morts, majoritairement vietnamiens (civils et militaires) et duré 19 ans, 5 mois et 29 jours. « Elle » : la guerre du Vietnam, dont nous célébrons aujourd’hui le 40e anniversaire de la fin, parvenue le 30 avril 1975.
guerre-vietnam

Guerre du Vietnam. Crédit photo Pixabay.

Un ballet d’hélicoptères dans le ciel

Ce jour-là, les hélicoptères américains forment alors un véritable nuage d’insectes bruyants qui ne cessent surchargés de récupérer officiels et expatriés américains sur les toits de l’ambassade US. Dans le même temps, les Boat-People font leur apparition : 250 000 d’entre eux périront noyés, d’autres parviendront à quitter le pays, ceux-là même qui nommèrent le 30 avril 1975 le « Black April », un jour devenu férié au Vietnam.

Sortir honorablement du conflit

La fin du conflit américano-vietnamien avait pourtant été signée lors des Accords de Paix de Paris, le 27 janvier 1973, entre les Etats-Unis, le Nord-Vietnam et le Sud-Vietnam. Un moyen pour le président Nixon de sortir « honorablement » d’un conflit dans lequel l’Amérique s’enlisait depuis 1965, année d’engagement massif des Etats-Unis dans cette guerre située au bout du monde.

7 millions de tonnes de bombes

7 millions de tonnes de bombes furent largués sur le Vietnam pendant le conflit, plus du double qu’en avait compté la seconde guerre mondiale. 80 millions de litres d’agent orange, un défoliant extrêmement toxique, furent déversés sur les forêts vietnamiennes, pour débusquer les soldats qui s’y cachaient : selon l’association vietnamienne des victimes de l’agent orange (VAVA), 4,8 millions de personnes furent exposées à cet herbicide et plus de 3 millions en subissent encore aujourd’hui les conséquences (malformations, maladies).

Un retrait qui a duré 2 ans

Il fallut tout de même 2 ans pour que les troupes américaines se retirent du Vietnam et que le conflit prenne fin, avec la chute de Saigon ce fameux 30 avril 1975. A 7H54 le même jour, le dernier hélicoptère de l’armée américaine quitte l’ambassade, laissant derrière lui des centaines de milliers de réfugiés en attente.

La guerre du Vietnam reste associée à de nombreux artistes, qui prirent position contre l’engagement américain dans le sud-est asiatique.

Un conflit associé à de nombreux artistes

On pense aux Rolling Stones et à leur « Paint it black » apparaissant au générique du film « Full Metal Jacket », Jimi Hendrix et « Machine gun », Neil Young et « Ohio », sans oublier un morceau qui à lui seul représente la guerre au Vietnam et ses opposants : « Fortunate son », de Creedence Clearwater Revival.

Une chanson qui nous met dans la peau d’un G.I enrôlé malgré lui, qui n’est pas un « fils à papa » et qui n’a pas pu éviter une guerre qui n’était pas la sienne.

 
Je souhaite écrire un commentaire !

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tendance