Connect with us

Actu Vintage

Franz Beckenbauer la légende du football allemand est mort à l’âge de 78 ans

Publié

le

franz beckenbauer ralf roletschek - Vintage

Franz Beckenbauer, véritable légende du football allemand et international nous a quittés ce dimanche 7 janvier 2024 en soirée, à l’âge de 78 ans. C’est ce qu’ont indiqué les médias allemands, ainsi que l’agence de presse dpa. Retour sur la carrière d’une légende.

Franz Beckenbauer, surnommé « Der Kaiser » (L’Empereur), demeure une figure incontournable du football allemand et mondial. Né le 11 septembre 1945 à Munich, en Allemagne, Beckenbauer a non seulement marqué l’histoire du football par ses prouesses sur le terrain, mais aussi par sa carrière réussie en tant qu’entraîneur et dirigeant sportif.

Les débuts d’une icône

Beckenbauer a débuté sa carrière professionnelle en 1964 avec le Bayern Munich, le club de sa ville natale. Son intelligence tactique et son élégance sur le terrain étaient immédiatement évidentes, propulsant le jeune défenseur au rang des meilleurs. Sa polyvalence a été une caractéristique distincte, capable d’exceller autant en tant que défenseur qu’en tant que milieu de terrain.

Le triplé historique avec le Bayern Munich

Le sommet de la carrière de Beckenbauer en tant que joueur a été atteint au cours de la saison 1971-1972, lorsqu’il a mené le Bayern Munich à un triplé historique. Le club a remporté le championnat allemand, la Coupe d’Allemagne, et la Coupe des clubs champions européens (l’ancêtre de la Ligue des champions de l’UEFA). Beckenbauer était le capitaine incontesté, marquant des buts cruciaux et orchestrant la défense avec une maestria exceptionnelle.

Le Mondial 1974 : un triomphe national

En tant que capitaine de l’équipe nationale allemande, Beckenbauer a connu un moment inoubliable lors de la Coupe du Monde de la FIFA en 1974, qui s’est déroulée sur ses terres. L’Allemagne de l’Ouest a remporté le titre, battant les Pays-Bas en finale. Beckenbauer a été une force motrice dans cette épopée, jouant avec une autorité et une classe qui ont défini sa carrière.

Le nouveau chapitre en Amérique et en France

Après des années couronnées de succès en Allemagne, Beckenbauer a décidé de relever de nouveaux défis en rejoignant la New York Cosmos en 1977 dans la North American Soccer League (NASL). Il a contribué à populariser le football aux États-Unis et a ensuite terminé sa carrière de joueur avec le club français de l’Olympique de Marseille.

L’héritage d’un entraineur et dirigeant

Après sa retraite en tant que joueur, Beckenbauer a entamé une carrière réussie en tant qu’entraîneur et dirigeant sportif. Il a mené l’équipe nationale allemande à la victoire lors de la Coupe du Monde de la FIFA en 1990 en tant qu’entraîneur, ajoutant une autre dimension à son héritage. En tant que dirigeant, il a été un acteur clé dans l’organisation de la Coupe du Monde de la FIFA 2006 en Allemagne.

Le dernier sifflet, mais l’empreinte perdure

Que ce soit en tant que joueur, entraîneur ou dirigeant, Franz Beckenbauer a marqué le football de son empreinte indélébile. Sa vision tactique, son leadership et son charisme en ont fait une icône du sport roi. Même après le dernier sifflet de sa carrière active, « Der Kaiser » demeure un modèle pour les générations futures de joueurs et une légende du football allemand.

Crédit photo : Ralf Roletschek© – Wikimedia
 
Je souhaite écrire un commentaire !

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Tendance