Connect with us

Life

Ouverture du premier Coffee-Shop à Paris

Publié

le

Le premier Coffee-Shop de Paris a ouvert ses portes dans le 11ème arrondissement, au 140 rue Amelot. C’est en tout cas ce qu’indique le communiqué de presse de la société Cofyshop. Une enseigne créée par Joaquim Lousquy, déjà fondateur de XDOLLS (maison close de poupées en silicone) et habitué aux effets d’annonce.
chanvre - Vintage

Crédit photo : Pixabay

Le premier Coffee-Shop de Paris a ouvert ses portes au 140 rue Amelot, dans le 11ème arrondissement parisien. C’est ce qu’annonce le communiqué de presse de la société Cofyshop, créée par Joaquim Lousquy, à l’origine de la première maison close de poupées en silicone et implantée également dans la capitale : XDOLLS.

Dans ce Cofyshop, une gamme complète de produits cannabis cannabidiol (CBD) est proposée. Le CBD, une molécule très en vogue ces derniers mois et directement issue du cannabis. Des produits que l’enseigne Cofyshop proposent avec un taux de THC (tétrahydrocannabinol, une molécule aux propriétés psychotropes) inférieur à 0,2%. Pour rappel, ce taux de THC est de 15% dans l’herbe ou le shit.

Le CBD est issu des plants de cannabis, comme le THC. Mais contrairement au THC, le CBD n’aurait pas d’effets psychotropes. Pour être clair et selon les spécialistes et les consommateurs, il ne « défoncerait » pas.

Le CBD serait donc moins dangereux, moins addictif et posséderait même des pouvoirs antalgiques. Dans un contexte encore compliqué où le tribunal de Marseille a condamné, en début d’année, la société Kanavape, pour commercialisation illégale de liquide d’e-cigarette au CBD, que faut-il penser de l’ouverture de ce Coffee-Shop parisien ?

La vente de produits à base de THC est interdite en France, sauf ceux qui sont utilisés pour le vapotage et qui ne contiennent pas plus de 0,2% de THC, un taux annoncé par Cofyshop, qui prévoit déjà l’ouverture en France de 12 autres boutiques.

 
3 Commentaires

3 Comments

  1. Fred223

    05/06/2018 at 9h46

    Moi je trouve que c’est une bonne chose l’ouverture de ces boutiques. Personnellement je vis en province du coup je commande en ligne chez Flora CBD et je trouve toujours de très bons produits pour soulager mes douleurs et m’aider à dormir.
    Si le CBD peut aider alors il ne faudrait pas l’interdire!

     
  2. FumeurConcerne83

    07/06/2018 at 10h43

    Des prix exhorbitants, quand on poste un avis sincère et vrai, il envoie une ribambelle d’amis lui mettre des 5 étoiles avec des commentaires comme « prix honnêtes »…
    Bref, c’est une entreprise malhonnête. Pratiques très douteuses :s

     
  3. sam'

    11/01/2019 at 0h27

    Ca sert a quoo de vendre un produit nullement medicale ou que l’ont ne peut pas utiliser pour une automedication.. le CBD n’a RIEN a voir avec le THC ce n’est meme pas du residue de cannabis ou chamvre.. si ont passe la loie sur le cannabis autznt s’assuré qu’elle sert a qlq chose..
    si non autant fumer des clopes aromatisées , faux pas nous prendre pour des cons non plus
    si le vendeur me dit que ça fait un certain effet et qu’ensuite elle ne fait rien alors la c’est le pire.. vaut mieux pas d’ailleurs
    puis si ont passe la loie sur le cannabis faut a TOUT prix qu’elle soit aussi remboursée par la secu pour les gens atteint de maladies physiquements douloureuses..
    j’habite l’Angleterre depuis 1996 et bas les gens qui ont une artrose poussée ou certains cancer ont le droit d’allez dans CERTAINES pharmacie pour recuperez leurs herbes et meme leurs METHADONE en flacon.. a King’s cross , a 2 min a pied de la gare international eurostar..
    donc si ont le vend autant qu’il serve si non c’est vraiment nous prendre pour des cons..

     

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Tendance