Connect with us

Life

Tabac : retour sur 30 ans de hausse

Publié

le

cigarette - Vintage
Le prix du tabac n’aura jamais tant augmenté que sous la présidence d’Emmanuel Macron. Le mois prochain, il s’agira de la sixième augmentation du prix du paquet de cigarette depuis mai 2017, mois d’arrivée au pouvoir du candidat Macron. Retour sur l’évolution du prix du tabac depuis les années 50 à aujourd’hui.
Plus de 10 euros le paquet l’année prochaine

Le prix du paquet de cigarettes représenté par un cow-boy, à l’époque où la publicité pour le tabac était autorisée, passera à 9,30 euros à la fin 2019. En 2020, il atteindra 10,20 euros.

Alternatives et historique

Face à cette augmentation constante du prix du tabac, certains ont décidé d’arrêter de fumer et d’autres sont passé à la cigarette électronique pour réduire leur budget. En 2 ans et demi de présidence Macron, le prix du paquet de cigarette aura augmenté à 6 reprises en France, pour une hausse de +2,65 euros en moyenne sur le paquet de cigarette :

15 mai 2017 : hausse de +10 centimes sur le prix du paquet de cigarettes
13 novembre 2017 : + 35 centimes
1er mars 2018 : + 1 euro
1er mars 2019 : + 50 centimes
1er juin 2019 : + 20 centimes
1er novembre 2019 : + 50 centimes

+5,60 euros le paquet en 19 ans

En 19 ans, le prix du paquet de cigarettes (sur une base de la marque la plus vendue, Marlboro pour ne pas la citer) est passé de 3,20 euros à 8,80 euros. Voici le détail de ces augmentations, fourni par la DGDDI (Direction Générale des Douanes et des Droits Indirects) :

 2019 : 8,80 euros
 2018 : 7,88 euros
 2017 : 7,05 euros
 2016 : 7 euros
 2015 : 7 euros
 2014 : 7 euros
 2013 : 6,70 euros
 2012 : 6,30 euros
 2011 : 5,98 euros
 2010 : 5,65 euros
 2009 : 5,35 euros
 2008 : 5,30 euros
 2007 : 5,13 euros
 2006 : 5 euros
 2005 : 5 euros
 2004 : 5 euros
 2003 : 4,08 euros
 2002 : 3,60 euros
 2001 : 3,35 euros
 2000 : 3,20 euros

Depuis l’année 2000, le prix du paquet de cigarette a augmenté de 175% en 19 ans. Pour comparaison, l’inflation sur la même période a été de 25%.

Coup d’œil dans le rétro

Entre 1950 et 1975, le prix du tabac a baissé de 25%. Il stagne entre 1975 et 1991 et commence à vraiment augmenter à partir du 10 janvier 1991 avec la promulgation de la loi Évin (lutte contre l’alcoolisme et le tabagisme). Dès lors, le prix du tabac connaîtra de fortes augmentations, enregistrant 100% de hausse entre 1991 et 2001.

Entre 1990 et 2019, le prix du paquet de Marlboro rouge est passé de 1,50 euros à 8.80 euros, soit une hausse de 486 % en presque 30 ans (en hausse absolue).

Quelques chiffres

L’industrie du tabac en France a représenté 18,9 milliards d’euros de Chiffre d’Affaire pour l’année 2018. L’État prélevant 83% de taxes sur un paquet de cigarettes, il a empoché 15,6 milliards de recettes fiscales (soit un gain de 702 millions d’euros en comparaison de 2017, grâce à la forte hausse de 2018).

La France compte 14,5 millions de fumeurs pour 24 500 débitants de tabac.

 
11 Commentaires

11 Comments

  1. Gaïtano

    30/10/2020 at 16h41

    Comment va-t-on pouvoir former de nouveaux fumeurs s’ils ne peuvent pas acheter des cigarettes ? Quel jeune aujourd’hui peut se permettre de dépenser 10 euros par jour pour des cigarettes ?
    C’est vraiment dégoûtant.

     
    • Fred

      09/03/2022 at 12h36

      La formation ? Ne faudrait-il pas faire de l’information ? Et non pas de la publicité, aguichante et mensongère.

       
  2. jeanne Legrand

    04/11/2020 at 10h13

    Le moyen le plus efficace de diminuer la consommation de
    tabac et d’inciter les fumeurs à arrêter consiste à augmenter le
    prix de détail des produits du tabac en majorant les taxes.
    Lorsque les prix du tabac augmentent:
    ● le nombre de consommateurs diminue
    ● les personnes qui continuent à consommer se restreignent
    ● celles qui ont arrêté sont moins enclines à recommencer
    ● les jeunes sont moins enclins à commencer.
    https://www.arsenevalentin.com/40-cigarette-electronique

     
    • Brocard

      08/07/2021 at 9h29

      Sauf que, preuve à l’appui pendant le Covid. Le nombre de fumeurs n’a absolument pas diminué. Les frontières étant fermées les fumeurs sont revenus acheter leur tabac chez le buraliste. En période non Covid les gens vont acheter leur tabac dans les pays frontaliers voir pire sur Internet.
      Il faut arrêter de se voiler la face. Il y a donc autant de fumeurs qu’il y a 10 ou 15 ans.

       
  3. merguez

    27/03/2021 at 22h06

    l’état n’a qu’a interdire le tabac en France et bien sur augmenter les impôts sur le couscous de 16 millards d’euros par exemple je comprendrai mieux.

     
    • Fred

      09/03/2022 at 12h40

      Non il faut augmenter ou plutôt créer un impôt sur les conneries ça rapportera plus.

       
  4. Jaffrez

    15/10/2021 at 23h17

    26 euros le paquet à rouler Ajja 17
    LAMENTABLE et SCANDALEUX !!!

     
    • Ray

      06/11/2021 at 18h03

      On s’en fout

       
    • Fred

      09/03/2022 at 12h46

      Ce qui est scandaleux c’est que malgré les morts dus à ces produits nocifs il y en ait qui demandent à pouvoir en acheter encore plus et moins cher. Intoxiquez vous au sucre aux graisses au pinard ou au tabac et vous crèverez de ces poisons. Les industriels des industries alimentaires et du tabac sont d’accord avec vous pour que vous en consommiez toujours plus.

       
  5. Dunois 91

    25/06/2022 at 11h20

    Les pauvres ont autant le droit que les riches de fumer L’état Français avide de taxes ,voleur et confiscateur matraque encore plus durement les plus précaires

     
  6. berla

    18/08/2023 at 17h46

    les vrais dépendants au tabac, et ils sont nombreux, se restreignent aujourd’hui sur les soins, l’alimentation, et ils tombent plus sûrement malades de ces privations qu’ils sont contraints de s’infliger pour acheter des cigarettes que du tabac en lui même. La hausse du tabac fait beaucoup de drames.

     

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Tendance