Connect with us

Motors

La nouvelle Alpine Renault s’appellera "Alpine A120" : sortie prévue en mars 2016

Publié

le

alpine renault a 110 - Vintage
La légendaire sportive française Renault Alpine A110, connue également sous l’appellation « berlinette » aura une descendance au printemps 2016. La future Alpine s’appellera A120.
Alpine Renault A110 1800 Rallye

Alpine Renault A110 1800 Rallye. Crédit photo : Steffs88©-Wikimedia

C’est en 1962 qu’est sortie la première Alpine Renault (A110) développée par Jean Rédélé. Vint ensuite l’A310 toujours sous l’égide du grand Rédélé, puis la GTA et enfin, l’Alpine A610 dont la fabrication dans l’usine de Dieppe s’est terminée en 1995.

20 ans après, les aficionados de la marque (dont nous faisons partie) vont être réjouis. La marque Alpine renaîtra de ses cendres, sans le concours de Caterham envisagé un temps, sous la dénomination A120.

Digne héritière de la « berlinette », cette A120 sera un coupé 2 places dont la coque sera entièrement en aluminium, avec un moteur en position centrale arrière 1.8 turbo développant 300 chevaux pour un poids maitrisé placé sous la tonne.

La future Alpine Renault A120 à l’état de concept (sortie prévue mars 2016)

Longue de 4 m et très basse, cette future A120 qui devrait sortir en mars 2016 s’affichera à un prix « accessible » d’ environ 45 000 euros, une prouesse pour ce type de véhicule.

Pour revenir au moteur et ses 300 équidés, il s’agira du bloc qui équipe actuellement la Clio RS, d’origine Nissan. Une version plus puissante serait même disponible après commercialisation, avec un haras porté à 380 chevaux.

La boîte de vitesses qui équipera ce nouvel opus tant attendu a été mise au point par Getrag, le spécialiste allemand de la transmission qui a mis au point une boîte à double embrayage et sept rapports.

Pour le design, le coup de crayon (de génie ?) a été donné par le responsable du renouveau stylistique chez la marque au losange : Laurens Van Den Acker, déjà à l’origine de la nouvelle Clio et Twingo.

L’Alpine Renault A120 sera comme ses ancêtres produites sur le site de Dieppe, en Seine-Maritime, pour une production prévisionnelle de 5 000 véhicules par an, ce qui marque bien l’ambition de Renault avec ce futur best-seller qui s’annonce à l’horizon 2016.

Dans cet objectif, l’usine a été améliorée et agrandie comme l’avait annoncé Bernard Ollivier, patron d’Alpine. Un mythe renaît, nous ne pouvions que nous en réjouir.

Crédit photo : Renault©
 
21 Commentaires

21 Comments

  1. fab

    21/01/2015 at 10h04

    M enfin les premieres Alpine sont sorties en 1955. Commencer l avneture Alpine en 1962 c est

     
    • Philippe Pillon

      21/01/2015 at 18h06

      Bonjour Fabien, vous avez raison il s’agit d’une « coquille » dans la rédaction, je parlais de l’Alpine A110 apparue en 1962. La marque Alpine ayant été créée en 1955 puis l’arrivée de l’A106 puis de l’A108.

       
  2. fab

    21/01/2015 at 10h05

    M enfin les premieres Alpine sont sorties en 1955. Commencer l aventure Alpine en 1962 c est meconnaitre son sujet.

     
  3. Greg

    21/01/2015 at 19h48

    La clio RS a un 1.6 turbo et non pas un 1.8 turbo.
    Il semblerait qu’il s’agisse d’un nouveau moteur surtout si la puissance est de 300 ch, le 1.6T de la clio RS est bien petit pour que la fiabilité soit au rendez vous avec une telle puissance. Encore plus vrai pour une version à 380 ch… même pour un 1.8T ça semble beaucoup on parle de voiture de série capable de faire 250000 km au minimum pas d’une formule de compétition faisant 5 – 10000 km.

     
  4. Philippe Pillon

    21/01/2015 at 20h16

    Bonsoir et merci pour votre commentaire Greg, il s’agira du bloc 1.6 turbo de la Clio RS qui sera vraissemblablement réalésé avec une cylindrée qui passera à 1.8.

     
  5. bronner

    21/01/2015 at 21h03

    J’espère vraiment que ce n’est pas une erreur; que c’est bien 300cv puis 380cv et pas seulement 200cv puis 280cv (malheureusement plus probable de prime abord,d’autres sources supposant entre 250cv jusqu’à un peu plus de 270cv) le 1.6 turbo de la clio etant de 200cv tout juste, il faut vraiment espérer qu’il est bien prévu un alésage à 1.8 et surtout d’atteindre les 300cv (sans trop fragiliser le moteur!) Quelqu’un peut-il me rassurer sur tout ces points avec des sources sur! MERCI !

     
  6. Philippe Pillon

    21/01/2015 at 21h28

    Le bloc de cette A120, d’origine Nissan, devrait bien développer 300 chevaux Bronner, la version 380 cv reste au conditionnel et sera disponible dans un deuxième temps.

     
  7. bronner

    22/01/2015 at 10h44

    Selon mon point de vue la nouvelle ALPINE doit impérativement comporter au minimum ces attributs : 1 – très belle, très basse(dos-d’àne franchissable au ralenti) mais suffisamment large pour pas faire gadjet et un minimum d’agressivitée dans l’aspect et le son. 2 – pour ne pas être ridicule, elle doit en outre atteindre 270 KM/H (compteur aiguille inscrivant au moins 300 KM/H MERCI) (trop de voitures atteignent voir sont limité à 250 KM/H) et faire le 0 – 100 KM/H en moins de 5 secondes !!! 3 3 – agile mais robuste. 4 4 – 45 000 € (GPS/radio/CD/CLIM etc..inutile)

     
  8. Frank

    23/01/2015 at 17h15

    Pour être une ALPINE, il faut qu’elle respecte la philosophie qu’avait la marque du temps de M. Jean Rédélé, petite, légère, agile et sans fioritures… mais ce ne sera jamais une « vraie Alpine »… ils ont tué la marque il y a bien longtemps, cette renaissance n’est que du buisness, hélas! A Dieppe, combien reste ils d’anciens d’Alpine, qui ont fait de cette marque, une histoire d’hommes passionnés!

     
  9. JF PLATEAU

    23/01/2015 at 18h19

    Ce que j’attends d’une Alpine, c’est avant tout un poids plume – de 900 kg
    Lotus y arrive, alors Alpine…enfin Renault malheureusement, doit y parvenir. 200 – 250 – 300 ch ou plus, qu’importe, c’est le pilote qui fait la différence.

     
  10. bronner

    24/01/2015 at 23h55

    Si le poids de la voiture ALPINE était très bas, favorisait l’agilité,la nervosité, avec un prix très abordable; tout cela étant devenu l’essence d’une Alpine, il faut effectivement le maintenir avant tout ! mais il ne faut pas oublier que l’A110,malgré un plus petit moteur, était plus performante que ses concurrentes !! et que dans la suite,la faiblesse des moteurs disponible était si flagrante que ça est devenue la grande faiblesse des Alpines suivantes au grand désespoir de Jean Rédélé !Si pour moi, l’A 310 V6 PACK GT est la plus désirable des voiture elle péchait par ce défaut! Par la suite , pour l’A610 c’est surtout la carence esthétique et le manque de virilité plus meme que l’exès de prix qui a produit la catastrophe commerciale! Il faut impérativement éviter de retomber dans ces travers!! C’est pourquoi aujourd’hui la nouvelle ALPINE SE DOIT D’ATTEINDRE 270KM/H ! , faire le 0-100KM/H EN MOINS DE 5 secondes! , et AVOIR UNE GUEULE DE « lamborghini » (super belle et virile!!)et un prix défiant toute concurrence!

     
    • chris

      10/06/2015 at 18h20

      La A610 atteignait déjà 265 kmh réel c’était à l’époque une tuerie capable de rivaliser avec la 911 turbo de l’époque ! Tout les essais allaient en ce sens elle porte même le surnom de porche française ce n’est pas un hazard! Et même 25 ans après sa ligne n’a pas pris une ride désolé une A610 c’est virilité et agressif et ça en impose à tout niveaux même bruit moteur ! Ya qu’à voir les gens se retourner à son passage même des jeunes. ….

       
  11. atamian charles

    25/01/2015 at 21h14

    j’ai 73 ans j’ai espéré cette nouvelle alpine je souhaite quelle soit vraiment dans l’esprit alpine ,que le service aprés vente sera à la hauteur ce qui n’était pas le cas jusqu’à présent je sais de quoi je parle car si elle réponds à mes éspérances ce sera ma 21e alpine ma derniere était une a 610 qui a été sacrifié par renault service aprés vente nul pieces détachés pas dispo ,je souhaite vraiment qu’ils auront profité des leçons afin de donner satisfaction à tous les fidèles de la marque qui ont été déçus

     
  12. Philippe Pillon

    25/01/2015 at 21h21

    Bonsoir Charles, et merci pour votre commentaire, celui d’un passionné qui sait de quoi il parle visiblement. Vingt et unième Alpine ? Chapeau bas cher Monsieur.Beaucoup d’attentes et de réactions par rapport à cette nouvelle Alpine en tout cas, un modèle très attendu, en tout cas votre appel est lancé, en espérant que vos souhaits soient exaucés.

     
  13. JP

    30/01/2015 at 19h22

    Le moteur sera vraisemblablement celui de la future Mégane 4 RS qui devrait avoir un 1800 et sortir peu après.
    Les 300 cv sont possibles, mais je ne pense pas sur la première version de 2016. Il faut garder de la marge pour les développements ultérieurs.

     
  14. tef

    04/05/2015 at 17h53

    le moteur sera celui de la pulsar nismo, soit le 1.8 de 270ch qui pourrait passer a 300ch, une petite version avec le 1.6 220ch suivrait, avec dans l’ordre en appellation Alpine AS1-1800, 1800s et 1600 en clin d’oeuil aux a110-1300, 1600 et 1800s.

     
  15. cocoche

    08/05/2015 at 11h00

    Renault fiabilité médiocre.encore une daube ……

     
    • chris

      10/06/2015 at 18h22

      Chut le troll

       
  16. Francois

    10/07/2016 at 10h03

    Magnifique Alpîne , je viens de la découvrir au mans classic , bien plus belle qu en photo
    Bravo à toute l équipe .
    Reste à monter à bord puis passer la precommande .
    Voilà enfin le bon concept légèreté , habilité du rêve
    Francois neveu

     
  17. Gogodancer

    14/01/2018 at 17h58

    C’est très accessible 60.000€ !!!!!?!?????

     
    • Philippe Pillon

      15/01/2018 at 12h42

      Vous noterez qu’accessible est écrit entre guillemets et qu’à l’époque de l’article, la voiture était estimée à 45 000 euros.

       

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Tendance