Connect with us

Motors

Premier modèle "M" de la marque, la BMW M1 fête ses 40 ans

Publié

le

La BMW M1 est la première Supercar du fabricant bavarois BMW et la première « M » de la marque à l’hélice. Un « M » pour Motorsport, qui sera apposé sur la carrosserie des BMW à vocation sportive à partir de 1978, année de sortie de la M1. Un modèle qui fête ses 40 ans en 2018.
bmw m1 1979 - Vintage

Une face qui rappelle les Lamborghini des seventies. Crédit photo BMW©

Un demi-siècle au compteur

La BMW M1 fête cette année ses 40 ans. Présentée au Salon de l’Auto de Paris en octobre 1978, sa commercialisation se fera en 1979 pour des questions d’homologation. Un modèle rare puisque seulement 453 exemplaires seront produits.

À l’origine : les JO de 1972

À l’origine de la M1, les Jeux Olympiques de 1972 qui se tenaient à Munich, ville où se situe le siège social de BMW (Bayerische Motoren Werke : Manufacture bavaroise de moteurs).
Pour célébrer les JO, Paul Bracq, Directeur du Style chez BMW, fût chargé de créer un concept car. Un prototype baptisé Turbo Studie à portes papillon vit donc le jour. Un concept qui ne passa pas inaperçu par son look et par son moteur : un 4 cylindres suralimenté par un turbocompresseur en position central arrière.

bmw m1 1979 7 - Vintage

BMW M1 modèle 1979 au siège de la marque à Munich. Crédit photo BMW©


bmw m1 1979 2 - Vintage

BMW M1 modèle 1979 au siège de la marque à Munich. Crédit photo BMW©

Une nouvelle voiture pour le Groupe 4

En 1975, BMW veut confirmer sa présence en endurance, mais la 3.0 CSi avait fait son temps et il lui fallait une remplaçante. Pour courir en Groupe 4 du Championnat du Monde des constructeurs, il fallait à la marque une nouvelle voiture, produite à au moins 400 exemplaires.

Paul Bracq étant parti travailler chez Peugeot, en France, c’est Giorgetto Giugiaro qui conçut une nouvelle carrosserie, directement dérivée du concept Turbo Studie de 1972. C’est Lamborghini qui, à l’origine, devait développer le châssis tubulaire et gérer l’assemblage des voitures.

bmw m1 1979 10 - Vintage

Première BMW à recevoir le « M » sur sa carrosserie. Crédit photo BMW©


bmw m1 1979 3 - Vintage

Longue et large. Crédit photo BMW©


bmw m1 1979 6 - Vintage

La « M1 » était très basse : 1,14 m de hauteur. Crédit photo BMW©

Lamborghini jette l’éponge

Mais les soucis financiers rencontrés à l’époque par Lamborghini obligèrent BMW à changer l’organisation de la production. Le design fût bien réalisé par Giugiaro, patron du Style chez Italdesign, mais l’assemblage final fût géré par le carrossier allemand Baur, sous-traitant d’Italdesign.

Un 6 cylindres en ligne

Motorsport était en charge du moteur. Le bloc 4 cylindres disparut et fût remplacé par un moteur 6 cylindres en ligne BMW. Un bloc fabriqué manuellement qui contenait des matériaux spécifiques dont une distribution à deux arbres à cames en tête et 24 soupapes. Un beau bébé qui développait entre 450 et 500 chevaux pour les versions de compétition destinées au Groupe 4 du Championnat. Les versions destinées à la commercialisation (sur 453 modèles produits, 399 le furent pour des versions routières et 54 pour la compétition) avaient une puissance de 277 chevaux.

bmw m1 1979 8 - Vintage

Le bloc 6 cylindres en ligne BMW Motorsport. Crédit photo BMW©

264 km/h pour la version routière

Une puissance moindre mais qui permettait de propulser la voiture à 264 km/h en avalant le 0 à 100 km/h en 5,5 secondes. Pour la version compétition, la vitesse dépassait facilement les 300 km/h sur la version 470 chevaux.

Fluide et trapue

La M1 est basse, très basse, puisque sa hauteur se situe à 114 cm du sol. Une allure trapue et fluide à la fois, caractéristiques typiques des sportives seventies, la M1 mesurait 1,82 m de largeur pour 4,35 m de longueur. La carrosserie était en fibre de verre pour un poids total de 1 300 kg. Le moteur, contrairement à la Turbo Studie de 1972, était positionné longitudinal-central, ce qui permettait de placer deux réservoirs de 58 litres chacun, de part et d’autre du bloc, ce qui permettait un meilleur équilibrage des masses.

bmw m1 1979 9 - Vintage

Fluide et trapue à la fois. Crédit photo BMW©


bmw m1 1979 5 - Vintage

Notez les 2 logos BMW à l’arrière. Crédit photo BMW©

Vendue 100 000 Deutsche Mark

Mais à sa présentation de Paris en octobre 1978, BMW rencontra un problème. L’homologation pour le groupe 4 obligeait dorénavant les constructeurs à non seulement produire au moins 400 véhicules, mais également à les commercialiser. La M1 fût donc proposée au catalogue BMW au tarif exorbitant de 100 000 Deutsche Mark. BMW dû donc attendre 1980 pour que la voiture soit homologuée pour la compétition, le temps que les ventes soient suffisantes.

bmw m1 1979 4 - Vintage

Une voiture devenue rare et chère. Crédit photo BMW©

Record du Nürburgring

À cette époque, Hans Stuck et Nelson Piquet remportèrent le 1 000 km du Nürburgring, à bord d’une BMW M1. Une voiture devenue rare et qui se négocie aujourd’hui, entre 750 000 et 900 000 euros.

La BMW M1 fût produite de 1978 à 1981.

Crédit photo : BMW©
 
Je souhaite écrire un commentaire !

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Tendance