Connect with us

Motors

Essai du nouveau Fat Bob 114 ci Harley-Davidson 2018 : une machine totalement nouvelle

Publié

le

Nous avons essayé le plus « dark » des Softails Harley-Davidson : le Fat Bob 2018, dans sa motorisation la plus grosse : le bloc V2 114 ci de 1 868 cm3. Une nouvelle machine, comme le reste de la famille Softail, avec un nouveau cadre, de nouvelles suspensions, une nouvelle motorisation et un poids allégé.
harley davidson fat bob 2018 essai 01062018 UNE - Vintage

Notre Harley-Davidson Fat Bob 114 ci d’essai, dans sa livrée blanc cassé. Le noir colle mieux à son esprit « dark ». Crédit photo Éric Bodin© (casque Mârkö « Full Moon » 379€ et blouson Original Driver « Le Grimaud » bordeaux 499€).

La révolution de Milwaukee

Harley-Davidson frappe fort, très fort même, en cette année 2018. Pas moins de 100 nouveautés sont annoncées par le constructeur de Milwaukee d’ici 2027, un modèle 100% électrique baptisé « Livewire » sortira l’année prochaine, une agressive Streetfighter de 975 cm3 est prévue pour 2020, ainsi qu’une gamme de vélos électriques et révolution chez l’enseigne orange et noire : l’arrivée d’un trail, le premier de la marque, le « Pan America 1250 cm3 » est annoncée pour 2020.

Le Fat Bob nouveau est arrivé

Le Fat Bob 2018 fait partie de ce grand élan de renouveau pour le constructeur américain, baptisé « More Roads To Harley-Davidson ». Le côté « bad boy » de la machine est accentué par le nouveau phare (qui remplace les 2 phares ronds des modèles précédents), inspiré des meurtrières de chars et rempli de 2 rangées de LED. Le guidon plat et large surmonte un réservoir plus écrasé et plus large, dont le sommet reçoit toujours un compteur, qu’on aurait préféré comme le Breakout intégré au centre du guidon, c’eût été plus esthétique et surtout, plus pratique pour la lecture.

MORE ROADS TO HARLEY DAVIDSON – VIDÉO

harley davidson fat bob 2018 essai 01062018 5 - Vintage

Le nouveau phare à LED inspiré d’une meurtrière de char. Crédit photo Philippe Pillon©


harley davidson fat bob 2018 essai 01062018 2 - Vintage

Un look de bad boy. Crédit photo Philippe Pillon©

Le look général de la moto reste épuré, musclé et agressif. Mais contrairement aux nouveautés relatives précédemment annoncées par Harley-Davidson, aujourd’hui, elles sont bel et bien réelles. Un cadre tubulaire en acier 100% nouveau structure ce Fat Bob 2018, il serait selon Harley 65% plus rigide que le précédent, la suspension est entièrement nouvelle (le Fat Bob 2018 reçoit une fourche inversée de 43 mm et les suspensions arrière latérales disparaissent), comme le moteur 114 ci.

Une suspension pratique et bien améliorée

Une suspension facilement réglable en précharge, à l’aide d’une simple molette latérale très pratique. Celle-ci permet de mieux régler l’amortissement et même, de jouer sur la hauteur de garde au sol.

harley davidson fat bob 2018 essai 01062018 9 - Vintage

On aurait préféré un compteur placé au centre du guidon, comme sur le Breakout. Crédit photo Philippe Pillon©

Plus puissante, plus maniable, plus légère, plus efficace

La roue avant conserve deux disques de 300 mm, pincés par des étriers à 4 pistons. Le freinage se veut plus puissant et plus efficace, ce qui n’était pas le fort d’Harley-Davidson jusqu’à aujourd’hui. Un bon point à noter et qui participe à la meilleure agilité de la bête, aidée par les nouvelles suspensions et un poids allégé de 11 kg en comparaison du modèle 2017.

harley davidson fat bob 2018 essai 01062018 11 - Vintage

Assuré par 2 disques de 300 mm et des étriers à 4 pistons, le freinage est très efficace. Crédit photo Philippe Pillon©

Grâce à toutes ces nouveautés, cette nouvelle Fat Bob est plus joueuse, plus incisive et plus efficace que la version précédente. Elle accélère fort, freine fort, se balance plus facilement (on regrette juste le frottement des chaussures sur le sol en courbes, en raison de repose-pieds un peu courts) et jouit d’un confort d’assise très correct. La position sur la selle est typée roadster, droite et légèrement sur l’avant, ce qui incite davantage à l’attaque et à jouer avec la moto.

Une fiole d’essence un peu juste

Comme pour le Breakout essayé en juin dernier, la contenance du réservoir de cette nouvelle Fat Bob est un peu juste. Avec 13,2 litres (contre 18,9 litres sur la version 2017) et une consommation moyenne de 5,7 litres aux 100 km pour notre essai, l’autonomie est de 235 km. À noter que le bouchon de réservoir ne se ferme toujours pas à clef, détail étonnant à l’heure où le prix du pétrole ne cesse d’augmenter.

harley davidson fat bob 2018 essai 01062018 10 - Vintage

Belle ligne d’échappement 2-en-1-en-2. Crédit photo Philippe Pillon©

Bilan

La nouvelle Fat Bob Harley-Davidson s’inscrit totalement dans l’esprit de nouveauté de la marque. Fini les petites retouches qui tout compte fait n’avaient rien de nouveau, on a affaire aujourd’hui à de réelles avancées, qui augmentent le plaisir de piloter une Harley. Certes le Fat Bob 2018 est quasiment dépourvu de vibrations et perd ce côté « tremblant » inhérent à la firme de Milwaukee, mais l’efficacité est là.

Harley-Davidson amorce un virage qui ne plaira pas forcément à tous les puristes, mais force est de constater, après nos essais des nouvelles Fat Boy, Breakout et aujourd’hui Fat Bob, que le fabricant américain affûte sa gamme et va s’attirer une nouvelle clientèle, portée par la grande vague du néo-rétro.

On a aimé

Le look
Le moteur
Le comportement de la moto
Le freinage

On a moins aimé

Le compteur sur le réservoir

FICHE TECHNIQUE HARLEY-DAVIDSON FAT BOB 114 CI 2018

Moteur : bicylindre en V (à 45°) – 4 temps – 8 soupapes – refroidissement par air
Cylindrée : 1 868 cm3
Puissance : 86 chevaux
Vitesse maximale : 185 km/h
Alimentation : injection électronique
Couple maxi : 155 Nm à 3 000 tours par minute
Transmission : par courroie
Boîte : 6 rapports
Cadre : double berceau tubulaire en acier
Suspension : avant : fourche inversée de 43 mm et débattement 130 mm / arrière : simple amortisseur réglable en précharge
Freinage : avant : 2 disques de 300 mm avec étrier à 4 pistons / arrière : 1 disque simple de 292 mm avec étrier à 2 pistons
Pneus : avant : Michelin 150/80/16 / arrière : Michelin 180/70/16
Hauteur de selle : 71 cm
Empattement : 1,61 mètre
Garde au sol : 12 cm
Poids : 296 kg
Réservoir : 13,6 litres
Consommation essai : 5,7 litres aux 100 km
Autonomie essai : 235 km

Tarif modèle d’essai : 19 660 euros
NOTRE GALERIE D’IMAGES
[Best_Wordpress_Gallery id= »447″ gal_title= »HARLEY DAVIDSON FAT BOB 2018″]
Crédit photo : Éric Bodin© (photo de UNE) et Philippe Pillon© – vidéo Harley-Davidson©
 
Je souhaite écrire un commentaire !

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Tendance