Connect with us

A la Une

Comment assurer votre deux roues ?

Publié

le

velo - Vintage
Vous disposez d’un deux roues et vous ne savez pas comment l’assurer ? Voici donc notre guide complet avec toutes les informations que vous devriez connaître.
velo - Vintage

Avec 400 000 vols de vélo par an, assurez son cyclo est une bonne solution. Crédit photo : Pixnio

Comment assurer votre deux roues ?

Il existe de nombreuses raisons de choisir un véhicule à deux roues. Toutefois, pour pouvoir en profiter vous devez être capable de l’assurer correctement. Voici donc ce que vous devez faire en fonction du véhicule dont vous disposez.

Faites assurer votre vélo

Pour différentes raisons, notamment environnementales et pratiques, le vélo est un moyen de transport qui revient à la mode, entre autres dans les grosses villes. Bien qu’il ne soit pas forcément nécessaire de le faire assurer, nous vous conseillons tout de même de le faire. C’est notamment parce qu’il s’agit d’un véhicule qui est fortement exposé aux vols. En effet, tous les ans, plus de 400 000 vélos sont volés. Pour le faire, il existe plusieurs solutions. Toutefois, la plus courante est de le faire via son assurance habitation locataire. Avec Lemonade, votre vélo est assuré dans votre logement si vous optez pour leur assurance habitation simple. Toutefois, si vous souhaitez qu’il le soit partout, vous pouvez également souscrire une garantie complète contre le vol. En outre, si vous voulez être couvert, vous devez vous assurer de prendre toutes les précautions nécessaires. Par exemple, si vous le laissez dans la rue sans l’attacher avec un antivol, vous ne recevrez aucun remboursement.

L’assurance pour les scooters
Comme tous les véhicules à moteur, un scooter doit absolument être assuré. Cela concerne tous les types de scooters, même ceux d’une puissance de 50 cc, qu’un enfant de plus de 14 ans peut conduire. Toutefois, dans ce cas, ce sont ses parents qui devront souscrire à cette assurance pour lui. En outre, si pour ce type de véhicule, une assurance au tiers ou au tiers étendu peut être suffisante, il est conseillé d’opter pour une assurance tous risques pour les modèles d’une puissance de 125 cc.

Veuillez noter que les modèles à trois roues, qu’on retrouve depuis peu dans le commerce, sont soumis aux mêmes conditions qu’un scooter 125 cc et nécessitent eux aussi une assurance tout risque. Au niveau de la législation, un scooter nécessite que vous soyez âgé d’au moins 16 ans et que vous disposiez du permis A ou du permis B avec deux ans de pratique et une formation spécifique de 7 ans. Toutefois, un scooter de 50 cc pourra être conduit à partir de 14 ans. En outre, si vous êtes nés après 1987, vous devez disposer du permis AM, anciennement connu sous le nom de BSR.

Les spécificités d’une assurance moto

Alors que son fonctionnement de base est assez similaire à celui d’une assurance scooter 125 cc, l’assurance moto dispose tout de même de quelques spécificités qui lui sont propres. Par exemple, le prix de votre assurance sera bien plus volatile. Il peut en effet varier en fonction de plusieurs critères, le plus important d’entre eux étant sa puissance. En effet, plus votre moto est véloce, plus son prix risque d’être élevé. De plus, un pilote peu expérimenté paiera généralement un prix également plus élevé. Enfin, vous devez également tenir compte de votre type de moto. Une sportive ne s’assurera pas forcément de la même manière qu’une citadine. À noter tout de même qu’il existe quelques modèles de motos 50cc, qui sont soumises aux mêmes conditions que les scooters équivalents.

La trottinette électrique : pas nécessaire de l’assurer

Contrairement à ce qu’on pourrait penser, il n’est pas forcément obligatoire, mais tout de même conseillé d’assurer une trottinette électrique. Toutefois, vous devez absolument disposer de la responsabilité civile. Cette dernière fait partie de la catégorie des engins de déplacement personnel motorisés (EDPM), de même que les skateboards électriques, les gyropodes ou les hoverboards, et dont la vitesse maximale ne doit pas dépasser 25 km/h. Toutefois, la responsabilité civile ne vous permettra pas d’assurer votre trottinette ou votre santé en cas de dégâts. Il existe tout de même des assurances vous permettant de le faire.

En conclusion

S’il n’est pas nécessaire d’assurer tous les véhicules deux roues, notamment les vélos et les trottinettes électriques, il est tout de même fortement conseillé de le faire. En outre, pour circuler en les utilisant, vous devez tout de même disposer d’une responsabilité civile, en cas de dégâts occasionnés à un tiers. En ce qui concerne les engins motorisés tels que les scooters et les motos, il est indispensable de les assurer, les modèles les plus puissants, et souvent les plus chers, devant être de préférence assuré avec un contrat tout risque. Dans tous les cas, prenez toujours soin de bien étudier votre contrat pour savoir s’il est adapté à ce que vous recherchez.

Crédit photo : Pixnio

 
Je souhaite écrire un commentaire !

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Tendance