Connect with us

Motors

Essai moto : nouvelle Royal Enfield Classic 350, un retour aux sources (2022)

Publié

le

royal enfield classic 350 essai 2022 6 - Vintage

La nouvelle Royal Enfield Classic 350 vient d’arriver en concessions. Nous l’avons essayée sur les routes sinueuses du massif des Alpilles et dans les Baux-de-Provence. À son guidon, c’est une autre approche de la moto qu’on adopte, celle du plaisir simple et des rides à l’ancienne, dans une conception moderne.

Nouvelle moto Royal Enfield Classic 350 modèle 2022 coloris rouge

Royal Enfield Classic 350 modèle 2022 : une moto plaisante qui mériterait plus de mordant au freinage. Crédit photo : Floriant Meuret© et Rodolphe Herpet© pour Royal Enfield©

Classic 350 : Entièrement nouvelle

Les premiers modèles de la Classic 350 commencent à être livrés chez les concessionnaires Royal Enfield. Une moto entièrement nouvelle qui s’appuie sur l’héritage de la Royal Enfield Model G2 de 1948. La marque nous a conviés à un essai dans les Baux-de-Provence, un des plus beaux villages de France, pour découvrir ce nouvel opus vendu 15% moins cher que la version 500.

Le fondement de la marque Royal Enfield

350 cm3, une cylindrée qui est véritablement le fondement de la marque et un “cubage” qui marche fort en Inde, où 25 000 unités en étaient produites par an en 2010, et 25 000 par semaine en 2021 ! D’abord britannique, la marque Royale Enfield est aujourd’hui la propriété de la société indienne Eicher Motors et se positionne comme le leader mondial des motos de moyenne cylindrée.

La nouvelle Royal Enfield Classic 350 est nouvelle en de nombreux points et il suffit de l’enfourcher pour s’en rendre compte. Nouveau moteur, nouvelle boîte de vitesses (plus souple, plus agréable, avec un meilleur passage de rapport) et nouvelle signature sonore déjà adoptée sur la nouvelle Meteor il y a deux ans. Une Meteor dont la Classic reprend la plateforme.

GALERIE D’IMAGES N°1 – Crédit photo : Royal Enfield©

À la limite

Sur cette Classic 350, la position de conduite est droite, naturelle et très agréable. Au premier tour de clef, le borborygme de la moto affirme le caractère de la machine, avec des notes graves et des crépitements soigneusement étudiés. Un son agréable au ralenti comme en roulage.

La Classic est équipée de série d’un port USB (situé sur la partie gauche du guidon) et de “warning”, ce qui est rare à ce tarif. Elle dispose également de série d’un ABS et d’une béquille centrale, en plus de la béquille latérale.

Le passage de vitesses se fait en douceur, comme la recherche du point mort. Avec un centre de gravité placé très bas et un châssis plus rigide, cette nouvelle Classic 350 peut être poussée dans ses limites sans problème. Très maniable et disposant d’un très bon rayon de braquage, elle est d’une agilité rare.

GALERIE D’IMAGES N°2 « Essai sur route »  – Crédit photo : Floriant Meuret© et Rodolphe Herpet© pour Royal Enfield©

Un retour aux sources

Les accélérations sont correctes mais n’oublions pas que nous sommes sur un 350 et que la vocation de la moto n’est pas de rouler poignée dans le coin, mais de rider tranquillement sourire aux lèvres pour profiter pleinement des plaisirs basiques de la moto. Parce que c’est ce qu’elle propose cette Classic, un retour aux vraies valeurs du deux-roues ; la liberté, l’aventure et le plaisir pur dans une allure décontractée. Le comportement de la moto, son agilité, sa puissance limitée ne la positionne pas comme foudre de guerre, mais comme une machine ludique, pleine d’âme, attachante et fiable.

Une moto pour tous ?

Côté finition il n’y a rien à dire. Rien ne dépasse et Royal Enfield a fait de sacrés progrès à ce niveau. Les câblages sont propres et on ne note aucune faute de style sur la moto. On retrouve le compteur intégré dans le bloc phare, ainsi qu’un compteur digital et la célèbre casquette de phare de la Bullet. Montée sur des pneumatiques spécifiquement développés pour la Classic 350 par le manufacturier indien CEAT (l’Inde interdit l’importation de pneumatiques étrangers), la Classic 350 est équipée de série, d’une barre de maintien bien pratique pour le passager.

Disponible dans de nombreux coloris (très réussis) et à un prix très abordable, la Royal Enfield Classic 350 est idéale pour les jeunes permis, mais pas que. Elle plaira également aux motards plus expérimentés qui recherchent une moto plaisir, avec un look, une âme et un son atypiques.

Le guidon. Crédit photo : Philippe Pillon©

Le seul point négatif que nous avons noté sur cette nouvelle moto, c’est son freinage. Il ne faut pas hésiter à écraser les freins, tant sur l’avant qu’à l’arrière pour s’arrêter. Plus de mordant serait bienvenu mais là encore, la Classic est faite pour la balade paisible, pas pour l’attaque.

La Royal Enfield est garantie 3 ans + 3 ans d’assistance (pannes et même ; panne d’essence !) sans supplément. Si vous cherchez une moto néo-rétro de caractère à un prix abordable, c’est le modèle tout trouvé pour ça.

GALERIE D’IMAGES N°3
Crédit photo Philippe Pillon©/Floriant Meuret© et Rodolphe Herpet© pour Royal Enfield©

Fiche Technique ROYAL ENFIELD CLASSIC 350 – 2022

Moteur : monocylindre refroidi par air/huile
Cylindrée : 349,34 cm3
Injection : électronique
Puissance : 20,2 chevaux à 6 100 tr/mn
Couple : 27 Nm à 4 000 tr/mn
Émissions CO2 : 63,4 grammes par kilomètre
Boîte de vitesses : 5 rapports
Entraînement : par chaîne
Démarrage : électrique

Dimensions : 2145 mm x 785 mm x 1090 mm
Poids : 195 kg
Hauteur de selle : 80,5 cm
Garde au sol : 17 cm
Empattement : 139 cm
Réservoir : 13 litres

Pneu avant : 100 mm x 19
Pneu arrière : 120 x 18

Suspension : fourche télescopique hydraulique 41 mm et amortisseurs réglables à l’arrière
ABS de série : ABS Dual-Channel
Frein avant : disque de 300 mm étrier flottant à 2 pistons
Frein arrière : disque de 270 mm étrier flottant à 1 piston

Consommation : 2,63 litres aux 100 km

Prix :

  • 4 990 euros (Classic 350 Halcyon)
  • 5 190 euros (Classic 350 Dark)
  • 5 290 euros (Classic 350 Chrome)

 
Je souhaite écrire un commentaire !

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Tendance