Connect with us

Auto

Les points à vérifier sur votre auto avant les vacances

Publié

le

volkswagen - Vintage
Les vacances de printemps arrivent (déjà) à grands pas ! Elles débuteront le 16 avril 2022 pour la zone A soit dans une quinzaine de jours. L’occasion tant attendue de partir en congés, retrouver la famille ou passer du bon temps entre amis. Pour toutes celles et ceux qui partiront en voiture, pensez à vérifier quelques points sur votre auto afin de rouler l’esprit tranquille.
Volkswagen coccinelle rouge

Pour partir serein, pensez aux points de contrôle avant le départ en vacances. Crédit photo : Pixabay

Les vacances de printemps pointent le bout de leur nez. Elles s’étireront du 16 avril au 2 mai pour la zone A, du 9 au 25 avril pour la zone B et du 23 avril au 9 mai pour la zone C. Pour que vous rouliez sereins, Monsieur Vintage vous a préparé une liste des points à vérifier sur sa voiture à l’approche du printemps, pour ceux qui prendront la route.

1. Les filtres

Tout d’abord, pensons à ce qui permet à la voiture de filtrer, on n’y pense pas forcément toujours. Le filtre d’habitacle (ou à climatisation), le filtre à air, le filtre à huile et le filtre à carburant méritent votre attention.

Le filtre à air par exemple est le poumon de votre moteur. Il empêche les particules abrasives de se répandre dans votre moteur et de conserver un fonctionnement optimal. Il se remplace tous les 40 000 à 60 000 km, pensez à vérifier que le votre est encore bon.

Le filtre à climatisation ou filtre de l’habitacle est également important, surtout en période printanière puisqu’il permet, entre autres, de filtrer le pollen, les allergiques apprécieront. Il existe 3 types de filtres :

• Filtre à charbon actif
Il filtre le pollen, les odeurs et les composés organiques.

• Filtre au polyphénol
C’est également un filtre à charbon, enrichi de polyphénol, ce qui permet de filtrer à 92% toutes les particules allergisantes.

• Filtre standard
Il filtre le pollen et les particules fines.

Le filtre de l’habitacle retient les impuretés venant du système de ventilation ou de la climatisation. Il se change en moyenne tous les 25 000 km.

Le filtre à huile comme son nom l’indique, épure l’huile du moteur et retient les impuretés. C’est le garant d’un bon fonctionnement du moteur, il se change à chaque vidange, tous les 20 000 km.

Le filtre à carburant quant à lui, retient les impuretés du réservoir. Il se change tous les 30 000 km sur une motorisation Diesel et tous les 50 000 km sur une motorisation essence.

À noter que si vous roulez en voiture électrique, vous pouvez oubliez les filtres puisqu’il n’y en n’a pas, excepté le filtre de l’habitacle qu’il faudra vérifier avant de partir en vacances.

Après ce point rapide sur vos filtres, il est temps de penser à faire les niveaux.

2. Les niveaux

Avant de prendre la route, il est indispensable de vérifier tous les liquides du véhicule :

• Liquide de frein
• Liquide de refroidissement
• Huile moteur
• Lave glace (anti-moustique en cette période printemps/été)

Chaque véhicule possède une notice d’entretien qui vous indiquera la marche à suivre pour vérifier et faire les mises à niveau de chaque liquide. À noter toutefois qu’il est bien utile d’emporter avec soit un bidon d’huile et un autre de liquide de refroidissement, au cas où.

3. L’éclairage

Vérifiez que vos feux avant comme arrière fonctionnent bien, idem pour les clignotants (vous savez ces petits trucs orange que la plupart des automobilistes oublient d’utiliser quand ils changent de voie).

Assurez-vous également que la hauteur d’éclairage des feux est correcte, d’une part pour ne pas éclairer le ciel, ce qui est totalement inutile et d’autre part, pour ne pas éblouir les autres usagers que vous serez amenés à croiser sur la route de vos vacances. Le réglage se fait en général à partir d’une commande à l’intérieur de l’habitacle, souvent à gauche du volant. Si vous possédez une voiture ancienne, l’ajustement se fait directement sur le phare. Attention : réglez vos phares quand la voiture est en pleine charge, juste avant de partir.

4. La pression des pneus

C’est bien connu, les pneus sont les seuls éléments d’une auto en contact avec le sol, sauf si vous faites du dragster et que vous frottez l’arrière sur le goudron à chaque run (à faire sur circuit bien sûr !).

Rendez-vous à une station-service ou un centre auto, relevez la pression préconisée à vide et en charge pour vos pneumatiques (elle est indiquée sur la portière conducteur ou dans votre documentation auto) et gonflez (ou dégonflez) vos pneus jusqu’à atteindre le nombre de bars préconisés par le constructeur.

Attention : la pression préconisée sur votre portière ou sur la documentation est une pression à froid. Si vous faites le gonflage de vos pneus à chaud, c’est-à-dire après avoir roulé, ajoutez 0,3 bars à ce qui est indiqué par le constructeur.

Et tant qu’on est dans les pneus, n’oubliez pas votre roue de secours, qui doit également être gonflée correctement. Profitez-en pour vérifier que vous avez bien un cric et sa manivelle dans le coffre, ainsi que l’écrou antivol. Pour ceux qui n’ont pas de roue de secours, assurez-vous bien de la présence du kit réparation.

5. Le pare-brise

“J’vous fait l’pare-brise ?” disait le pompiste d’antan quand on faisait le plein. Là, il faudra que vous le fassiez vous-même ! Pensez à bien le nettoyer avec un nettoyant à vitre, la visibilité est primordiale pour rouler en toute sécurité.

Vous voilà prêts à affronter la route, en toute prudence bien sûr et dernier point : n’oubliez pas d’emporter avec vous tous les papiers nécessaires : permis de conduire, carte grise du véhicule, contrôle technique et assurance.

Crédit photo : Pixabay
 
Je souhaite écrire un commentaire !

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Tendance