Connect with us

A la Une

Exposition “VIH/SIDA, l’épidémie n’est pas finie !” au Mucem de Marseille

Publié

le

vih expo mucem - Vintage
Signalé officiellement par le CDC (centre pour le contrôle et la prévention des maladies) d’Atlanta en juillet 1981, le sida a fait depuis 36,3 millions de morts dans le monde. Une pandémie mondiale due au virus de l’immunodéficience humain (VIH) qui n’est pas enrayée, puisqu’aucun vaccin n’est à ce jour disponible. Malgré de nouveaux traitements efficaces basés sur la thérapie antirétrovirale, le combat n’est pas terminé. C’est la raison pour laquelle se tient en ce moment même, au MUCEM de Marseille, l’exposition “VIH/SIDA, L’ÉPIDÉMIE N’EST PAS FINIE”.
vih expo mucem - Vintage

Affiche de l’exposition : mockups-design.com©

Sidaction est partenaire de l’exposition « VIH/sida, l’épidémie n’est pas finie ! », qui se tient du 15 décembre 2021 au 2 mai 2022 au Mucem à Marseille. Première exposition de cette envergure en France, elle retrace l’histoire de l’épidémie du VIH quarante ans après la découverte des premiers cas de sida.

À travers des banderoles, tracts, affiches, revues associatives, brochures et matériel de prévention, objets militants, vêtements, badges et rubans rouges, mais également des médicaments, photographies et œuvres d’art collectés auprès de nombreuses associations, l’exposition revient sur l’impact de l’épidémie sur la société comme sur les personnes touchées et propose un bilan des luttes, de leurs victoires comme des obstacles toujours présents.

En posant un regard à la fois rétrospectif et contemporain sur l’épidémie ainsi que sur les mobilisations qu’elle a engendrées, cette exposition contribue elle-même à la lutte contre le VIH et nous rappelle que le combat contre le VIH/sida n’est pas terminé.

Vincent Douris, Responsable Recherche opérationnelle à Sidaction et co-commissaire de l’exposition explique : « Célébrer la mémoire des luttes contre le sida, c’est une manière d’ancrer la mémoire dans le présent. Nous avons voulu faire du sida tout sauf un objet d’histoire. On a cherché à ancrer les mémoires du sida dans l’actualité, actualité des personnes vivants avec le VIH, des difficultés qu’elles rencontrent encore aujourd’hui que ce soit en termes de stigmatisation et discrimination ou d’accès aux soins dans les pays où il n’est pas toujours garanti. »

Rendez-vous du 15 décembre 2021 au 2 mai 2022 au Mucem à Marseille pour découvrir l’exposition. Le prix du ticket d’entrée est de 11 euros.

 
Je souhaite écrire un commentaire !

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Tendance