Connect with us

Cinéma

La chaîne ARTE diffusera le film TAXI DRIVER le 14 août 2023 à 20H50

Publié

le

taxi driver - Vintage

ARTE diffusera le chef d’œuvre de Martin Scorsese : “Taxi Driver” ce 14 août 2023 à 20H50. L’occasion de revoir ou découvrir ce film noir où excelle Robert de Niro.

Vétéran du Viêtnam et insomniaque, Travis Bickle, devenu chauffeur de taxi, parcourt la nuit les rues de New York. Enfermé dans sa solitude, il observe avec amertume un monde urbain qu’il juge décadent et violent. Bientôt, il s’éprend jusqu’à l’obsession de Betsy, une jeune bourgeoise blonde engagée dans la campagne électorale d’un sénateur, Charles Palantine. Mais lorsqu’elle s’éloigne de lui, effrayée par son comportement, il se réfugie dans sa macabre passion pour les armes à feu, convaincu qu’il est investi d’une mission de justicier.

« Taxi Driver » : Un voyage tourmenté dans l’âme humaine et la ville nocturne

Le cinéma est souvent le reflet de la société et de la condition humaine, offrant des explorations intimes des émotions et des expériences qui nous définissent en tant qu’êtres humains. L’un de ces films emblématiques qui plonge profondément dans l’âme humaine tout en explorant les recoins sombres d’une ville en constante agitation est « Taxi Driver ». Réalisé par Martin Scorsese et sorti en 1976, ce film est devenu une référence incontournable de la cinématographie américaine.

Le contexte : « Taxi Driver » est un produit de son époque

Situé dans le New York post-Vietnam et pré-disco, le film dépeint une ville en proie à la corruption, à la criminalité et à la décadence. Le personnage principal, Travis Bickle, interprété par un jeune Robert De Niro, est un vétéran de la guerre du Vietnam devenu chauffeur de taxi nocturne. Solitaire et aliéné, Travis est profondément perturbé par la débauche qu’il observe dans les rues de la ville et se sent moralement obligé d’intervenir.

L’évolution de Travis Bickle

Le personnage de Travis Bickle est au cœur du film. Son évolution de la solitude à la violence est le fil conducteur qui guide le spectateur à travers cette expérience cinématographique intense.

Dès le départ, on peut sentir son isolement et sa déconnexion avec le monde qui l’entoure. Ses interactions maladroites avec les gens, y compris la séduisante Betsy (Jodie Foster) et la prostituée Iris (Jodie Foster), soulignent son incapacité à se connecter émotionnellement.

Travis commence à se voir comme un justicier, une figure solitaire qui décide de nettoyer les rues de la saleté qu’il perçoit. Cette dérive vers une forme de « vigilantisme » montre comment la désillusion peut conduire à des extrêmes dangereux. Ses préoccupations pour le bien-être d’Iris le poussent à planifier un acte de violence qui fait écho aux tragédies réelles du monde moderne. Cette descente aux enfers psychologique et morale est capturée avec une intensité qui maintient le spectateur captivé, bien que mal à l’aise.

La réalisation de Martin Scorsese

Martin Scorsese, le réalisateur de renom, apporte sa vision unique à « Taxi Driver ». Le film est reconnu pour ses techniques de réalisation innovantes, qui plongent le spectateur dans l’esprit torturé de Travis. L’utilisation du montage et de la musique pour créer une atmosphère oppressante, combinée à des plans rapprochés qui captent les expressions subtiles des acteurs, fait de « Taxi Driver » une expérience immersive. La réalisation visuelle de Scorsese contribue grandement à la construction du malaise et de la tension qui règnent tout au long du film.

Le système de croyances et la critique sociale

Taxi Driver » est également une exploration des systèmes de croyances et de la critique sociale. Travis Bickle est un homme en quête de sens dans un monde qu’il ne comprend pas. Sa narration intérieure, exprimée par sa voix off, révèle ses pensées contradictoires et ses frustrations. Le film soulève des questions sur la moralité, l’éthique et la façon dont les individus se justifient leurs actions, même les plus violentes.

Au-delà du personnage de Travis, le film offre une critique sociale aigüe de la ville de New York et de l’Amérique urbaine en général. La dégradation des quartiers, la corruption policière, la prostitution juvénile et la désensibilisation face à la violence sont autant de thèmes abordés. « Taxi Driver » est une plongée profonde dans les côtés sombres de la société, offrant une perspective sombre mais nécessaire sur les réalités complexes et souvent ignorées de la vie citadine.

L’Héritage de « Taxi Driver »

Au fil des décennies, « Taxi Driver » a laissé une empreinte indélébile sur la culture cinématographique. Ses thèmes universels et sa représentation crue de la psyché humaine en font un film qui continue de résonner avec les générations actuelles. Les performances mémorables de Robert De Niro, Jodie Foster et Harvey Keitel ont contribué à l’impact du film, tandis que la réalisation magistrale de Martin Scorsese reste une référence pour de nombreux cinéastes.

En fin de compte, « Taxi Driver » est plus qu’un simple film. C’est une expérience intense et viscérale qui questionne notre perception de la moralité, de la solitude et de la violence. À travers l’objectif de Martin Scorsese, le spectateur est emmené dans un voyage profondément troublant à travers les recoins obscurs de l’âme humaine et les rues nocturnes d’une ville en perpétuel mouvement.

TAXI DRIVER
Film de Martin Scorsese (États-Unis, 1976, 1h49mn, VF/VOSTF) – Scénario : Paul Schrader – Avec : Robert De Niro, Jodie Foster, Harvey Keitel, Cybill Shepherd, Albert Brooks, Leonard Harris, Peter Boyle – Production : Columbia Pictures Corporation, Bill/Philips, Italo/Judeo Productions – (R. du 26/10/2015). Diffusion le 14 août 2023 sur la chaîne ARTE à 20H50.

Crédit photo : Sony Pictures©-DR

 
Je souhaite écrire un commentaire !

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Tendance