Connect with us

Fashion

3 critères essentiels pour bien choisir sa chemise

Publié

le

Un parfum d’automne commence à se diffuser dans l’air. Paris est encore vide de ses cadres stressés mais l’on observe quand même le retour des premiers aoûtiens. Avec eux la rentrée pointe le bout de son nez et le bel été qu’on a eu va laisser place à une fraîcheur oubliée. Les bras dénudés vont se couvrir, l’occasion de vous rappeler les 3 critères essentiels pour bien choisir sa chemise, élément indispensable du dressing masculin pour cette saison automne-hiver 2019-2020.
Steve McQueen 1968 affaire thomas crowe - Vintage

Steve McQueen dans « L’affaire Thomas Crown » en 1968. Crédit photo Wikimedia

T-shirts, polos et Marcels laisseront bientôt la place aux chemises à manches longues et aux pulls. Avec l’arrivée prochaine de l’automne, Monsieur Vintage vous donne les 3 critères à prendre en compte pour bien choisir votre chemise, qu’elle soit portée sous un costume ou en version « casual » avec une paire de jeans.

1 – Le col

le choix du col de votre chemise est crucial. « On juge une chemise à son col et un homme à sa chemise. » écrivait la romancière Madeleine Ferron dans son livre « Le Baron écarlate » paru en 1971. Une vérité à prendre en compte quand vous achèterez messieurs votre prochaine chemise.

Tout d’abord, sélectionnez une chemise dont le col correspond à votre style et à l’usage que vous en ferez ; professionnel ou personnel. Il est clair qu’on col cassé, officier ou inversé aura moins sa place au bureau, sauf si vous allez à un cocktail organisé par votre boss.

Il existe 6 grands types de col :

Le col français ; c’est le col classique par excellence, utilisé en « casual » comme pour un costume. Sa largeur est de 6 cm aux pointes. Dirigez-vous vers celui-ci si vous ne savez pas trop quel type de col choisir.

Le col italien (appelé aussi Cutaway) : c’est le col le plus utilisé après le col français. Son ouverture aux pointes est beaucoup plus large que le col français. À utiliser si vous avez un visage plutôt allongé mais à bannir si vous avez un coup très fort. De par son style raffiné, il peut également se porter ouvert.

Le col anglais : les pointes sont très serrées et il est reconnaissable à la patte qui relie les deux côtés du col.

Le col Mao, Officier ou Club : ce sont des cols à simple pied de col. À porter si vous êtes officier ou adepte du style zen venu d’Asie.

Le col américain : avec des pointes maintenues à la chemise par des boutons

Le col cassé : rarement porté, ou seulement pour un mariage ou une cérémonie. Il se porte avec un nœud papillon et un smoking.

chemise - Vintage

Chemise à col italien. Crédit photo Pixabay

2 – Le tissu

Pour ce qui est de la matière, fuyez les tissus synthétiques. Ils absorbent mal la sueur, ne sont pas agréables à porter et même à toucher. Pour une chemise confortable, rien de tel que le 100% coton. Le top étant le coton pima, une variété rare de coton originaire du Pérou, qu’on trouve aux Antilles et en Amérique du Sud et qui ne représente que 3% de la production mondiale.

Son gros avantage est d’être d’une douceur incroyable, d’une grande souplesse tout en étant robuste. Des qualités liées à la grande longueur et à la grande finesse de sa fibre, en comparaison des autres cotons. Sa fibre mesure entre 3 et 5 cm (contre 2 cm pour un coton classique).

Le coton d’Égypte et le coton Sea Island (Sud-Est des États-Unis) sont également des cotons de très grande qualité.

Pour les fortes chaleurs et les pays humides, le lin est la matière idéale pour une chemise, grâce à son incroyable pouvoir d’absorption de l’humidité.

chemise 2 - Vintage

Oser la chemise cintrée, à condition d’avoir une silhouette fine. Crédit photo Pixabay

3 – La coupe

Il existe 3 types de coupe pour les chemises : droite, ajustée et cintrée.

La coupe droite

C’est la plus répandue. C’est une coupe classique avec de larges poignets et un espace au torse qui permettent d’être à l’aise en toute circonstance. À porter si on est fort ou avec une bouée autour du ventre.

La coupe ajustée

Elle se situe entre la coupe droite et la coupe cintrée. Plus étroite au niveau du torse, elle laisse une certaine liberté de mouvement tout en mettant en avant votre buste. À porter si vous avez un petit embonpoint et que vous souhaitez affiner votre silhouette.

La coupe cintrée

La coupe cintrée s’adresse aux silhouettes fines et ou sportives. À bannir si vous avez de l’embonpoint ou une bouée. Cette coupe est étroite au niveau du torse, de la taille et des bras. C’est le dessin idéal pour ceux qui ont des tablettes de chocolat ou un buste fin puisqu’elle met le corps en valeur, en le moulant.

 
Je souhaite écrire un commentaire !

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Tendance