Connect with us

A la Une

Faut-il encore acheter une voiture Diesel ?

Publié

le

audi sq8 v8 tdi 2020 - Vintage
Alors que le moteur Diesel subit un bashing général et se voit menacé à court terme d’être interdit en ville, certains automobilistes continuent de voir en lui la motorisation idéale pour engloutir de longs trajets. Monsieur Vintage a voulu savoir s’il était encore intéressant en 2021, de rouler au gazole.
audi sq8 v8 tdi 2020 - Vintage

Moteur Turbo Diesel du SUV Audi SQ8 modèle 2020. Crédit photo : Audi©

La dégringolade du Diesel

Grande star des “Trente Glorieuses”, la motorisation Diesel s’efface du parc automobile, telle une actrice du cinéma muet mise au rebus avec l’arrivée du parlant. Mis sur le banc des accusés, le gazole vit ses dernières années, coupable de pollution aux particules fines. Une mise à mort renforcée par le Dieselgate de Volkswagen en 2015, lorsque la marque avait superficiellement fait diminuer le rejet de ses émissions polluantes (Nox et CO2). Résultat : la part de marché du Diesel a été diminué par trois ces dix dernières années sur le marché français.

Baisse du prix de vente

Effet prévisible de ce déclin programmé : le prix de vente des voitures Diesel baisse, en occasion comme sur le neuf. C’est le cas de la nouvelle Peugeot 308, que l’on trouve aujourd’hui à -30% en passant par un mandataire (exemple : la Peugeot 308 Blue HDI allure pack 1.5 130 S/S vendue 23 990 euros, pour un prix neuf catalogue à 34 270 euros).

Alors que le gouvernement ne voit plus que par l’électrique et les motorisations hybrides, le Diesel n’a toutefois pas encore dit son dernier mot puisque certains irréductibles y voient encore de nombreux avantages, notamment quand on est un gros rouleur. Alors, peut-on encore rouler au gazole en 2021 ?
Avec sa mauvaise réputation et sa mort annoncée, le Diesel présente encore de nombreux avantages :

• Il ne pollue pas autant qu’on le dit : une étude très intéressante de l’Institut Français du Pétrole et des Énergies Nouvelles (IFPEN) publiée le 16 décembre 2020 indique que sur les émissions de gaz à effet de serre, les émissions de CO2 des véhicules essence est supérieure de 11% à celles des véhicules Diesel. Idem pour les émissions de particules, qui sont 2,8 fois plus faibles que sur un moteur essence (émission de particules de taille supérieure à 23nm). Pour les émissions de monoxyde de carbone, là encore, le Diesel fait mieux que l’essence avec 83 mg/km contre 434 mg/km pour le sans plomb. Il n’y a que sur les émissions d’oxyde d’azote (les Nox) où le Diesel est mauvais élève, avec 57 mg/km pour le gazole contre 20 mg/km pour l’essence.
• Le Diesel consomme moins que l’essence : même si le prix du gazole a tendance à rattraper celui du sans plomb à la pompe (1,44 euro le litre de gazole à la pompe au 18/08/2021 contre 1,59 euro le litre de sans plomb 95), la consommation d’un moteur Diesel reste inférieure à celle d’un moteur essence. Un seul exemple : la Skoda Octavia 2.0 TDI de 116 chevaux, dont la consommation moyenne est de 5 litres aux 100 km (4,7l/100km sur autoroute).
• Une autonomie plus importante : résultante logique d’une consommation inférieure, l’autonomie des autos Diesel est plus importante que sur un véhicule essence, avec 800 km parcourus sur un seul plein en moyenne.
• Une motorisation mieux adaptée aux véhicules lourds : paradoxe de notre époque, les autos sont de plus en plus lourdes mais la meilleure motorisation pour les déplacer reste le gazole, qui dispose d’un couple plus important et obtenu à plus bas régime.
• Intéressant à l’achat : les véhicules Diesel sont aujourd’hui plus intéressants à l’achat, que ce soit sur le neuf ou en occasion. Ce qui est intéressant à moyen terme pour les gros rouleurs.

audi sq8 v8 tdi 2020 2 - Vintage

Acheter le SUV Audi SQ8 en version Diesel : un choix judicieux. Crédit photo : Audi©

Intéressant pour les gros rouleurs

Fort de ces avantages non négligeables, le Diesel représente encore en 2021 une solution intéressante pour les très gros rouleurs, et/ou de préférence pour ceux qui habitent hors agglomérations, le Diesel étant déjà exclu des villes (Paris) pour les modèles datant d’avant 2006 et en passe de l’être pour les Crit’Air 3 (à partir du 1er juillet 2022 à Paris) et Crit’Air 4 (à partir du 1er janvier 2024 à Paris).

Acheter un Diesel en 2021 et profiter de ses capacités à avaler de longues distances à moindre frais reste intéressant, à condition de prévoir une reprise sur votre véhicule à moyen terme (d’ici 4 à 7 ans), pour continuer de rouler partout. Idem si votre choix d’achat se porte sur un monospace ou un gros SUV : le choix du Diesel est plus judicieux.

Le saviez-vous ?

Le moteur Diesel a été inventé par l’ingénieur allemand Rudolph Diesel en 1897. Le premier modèle était d’une cylindrée de 19,6 litres pour une puissance de 20 chevaux (voir photo ci-dessous).

moteur diesel premier modele 1897 - Vintage

Premier moteur Diesel datant de 1897. 19,6 litres de cylindrée pour une puissance de 20 chevaux. Exposé au Deutsches Museum. Crédit photo : Chris Thomas© – Wikimedia

D’abord destiné à l’industrie et aux véhicules lourds, il a équipé de nombreux navires et locomotives, avant de se démocratiser au sortir de la seconde guerre mondiale en équipant l’industrie automobile.

La première voiture à moteur Diesel à être produite en série fût la Citroën Rosalie 11UD en 1933, équipée d’un moteur de 1 766 cm3 (photo ci-dessous).

citroen rosalie - Vintage

Citroën Rosalie 11UD de 1766 cm3 : première voiture de série à recevoir une motorisation Diesel. Crédit photo : Madame Rundvald©-Wikimedia

 
2 Commentaires

2 Comments

  1. studer

    22/08/2021 at 17h03

    Les meilleures performances environnementales du diesel par rapport à l’essence, au moins pour les modèles récents, montrent les dégâts de l’idéologie Verte qui affecte les écolos politiques (entre autres).
    Leurs marottes sont le nucléaire, le diesel et le glyphosate (entre autres !) alors que scientifiquement on peut montrer qu’ils sont les meilleures solutions.
    Bien entendu, avec des batteries de plus grande capacité et des bornes de recharge aussi nombreuses que les stations service actuelles, le véhicule électrique à batterie devrait le supplanter, pour autant qu’on stoppe les subventions à l’achat, qui sont de toutes façons payés par les contribuables.
    Ceci dans les pays où l’électricité est totalement décarbonée, c’est à dire en France ou en Norvège où l’hydraulique et le nucléaire ont éradiqué charbon et gaz. L’Allemagne qui arrête son nucléaire pour construire des éoliennes et des centrales au gaz pour compenser leur intermittence, ne pourra fournir une électricité « propre », et ses véhicules électriques seront in fine plus émetteurs de CO2 que ceux au diesel !

     
  2. Interne

    02/10/2021 at 21h17

    Je recherche un diffuseur de scoops.
    Certaines stations services , distributeurs comme EG Group ne distribue plus de diesel depuis plusieurs semaines.
    La cause: le biocarburant.
    En effet, Le diesel est coupé au biocarburant afin de tirer des des bénéfices sur le prix de vente sans que les consommateurs se doutes de quelques choses. Comme tous produits organiques, les cuves sont infestées d’une prolifération alarmante de bactéries qui rendent ces carburants impropres et inopérants à la consommation. De la purée que les pompes ne parviennent plus à remonter des cuves. Des entreprises spécialistes en produits phytosanitaires ont pour charge de traiter les cuves à partir de ces produits chimiques pour stopper l’infection. Une fois la situation rétablie, la question demeure une fois dans le réservoir de son véhicule: comment le moteur recrache il tous ces composants dans l’atmosphère ?…

     

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Tendance