Connect with us

Musique

la chanson du jour : "Diabolo menthe" par Yves Simon

Publié

le

Le film de Diane Kurys : « Diabolo menthe » est sorti en 1977, offrant la célébrité à 2 jeunes actrices; Eléonore Klarwein et Odile Michel, dans les rôles des soeurs Weber. Une époque, l’adolescence et un morceau écrit par Yves Simon, c’est la chanson du jour.
yves-simon-diabolo-menthe-1977-MV

Le film est sorti en 1977

Chanteur à texte

Yves Simon est plutôt quelqu’un de discret. Il fait partie de ces chanteurs à texte préférant qu’on les lise ou les écoute, tel un Philippe Chatel, Maxime Le Forestier ou Alain Souchon. Né le 3 mai 1944, ce fils de cheminot et d’une infirmière s’est lancé dans la chanson après des études de lettres, c’était en 1967.

Ecrivain, auteur, compositeur et interprète, sa carrière a été couronnée de succès tant sur le plan de la musique, que de l’écriture, avec à son actif un « Prix des libraires » en 1988 et le « Prix Médicis » en 1991. Engagé et sensible aux maux du monde, il est célèbre pour ses chansons « Amazoniaque« , « Qu’est-ce que sera demain ?« , « J’ai rêvé New-York« , « Au pays des merveilles de Juliet« , « Diabolo menthe » entre autres.

Cette dernière fait partie de la B.O du film éponyme sorti en 1977, l’histoire de 2 soeurs traversant une nouvelle année scolaire en pleine adolescence, une époque vintage où l’insouciance était palpable. Bon dimanche avec Yves Simon et son « Diabolo menthe« .

Paroles de « Diabolo menthe »

Dans tes classeurs de lycée
Y a tes rêves et tes secrets
Tous ces mots que tu n’dis jamais
Des mots d’amour et de tendresse
Des mots de femme
Que tu caches et qu’on condamne
Que tu caches petite Anne

Dans tes classeurs de lycée
Y a du sang et y a des pleurs
Des premières blessures de ton cœur
Les premières blessures
Les premières déchirures
Qui font des bleus à ton âme
Qui font des bleus petite Anne

Dans les cafés du lycée
Faut que tu bluffes, que tu mentes
Autour des diabolos menthe
Quand tu racontes les nuits
Du dernier été
Et des tout premiers amants
Que tu n’as eus qu’en rêvant

Dans tes classeurs de lycée
Y a tes rêves et tes secrets
Tous ces mots que tu n’dis jamais
Des mots d’amour et de tendresse
Des mots de femme
Que tu caches et qu’on condamne
Que tu caches petite Anne

 
Je souhaite écrire un commentaire !

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tendance