Connect with us

A la Une

Ferrari Purosangue : plus break de chasse que SUV

Publié

le

ferrari purosangue 28 - Vintage

Ferrari vient de présenter le premier modèle quatre portes à quatre places de la marque au cheval cabré, baptisé Purosangue. Une révolution pour le constructeur italien, qui rejoint ainsi Lamborghini, Maserati, Aston-Martin, Bentley et Rolls-Royce en proposant désormais son SUV, qui n’en n’est pas vraiment un, tout compte fait.

ferrari purosangue 28 - Vintage

Ce n’est pas un SUV

Enzo Ferrari avait-il imaginé alors qu’il fondait sa propre marque d’automobiles en 1947, que sortirait un jour de son usine de Maranello une version disons “familiale” estampillée du cheval cabré ? Probablement pas à cette époque. Mais les temps changent et les marques prestigieuses proposent aussi, aujourd’hui, des versions SUV puissantes et luxueuses à leur clientèle.

Mais à l’inverse de Lamborghini et son Urus, Maserati et sa Levante, Aston-Martin et son DBX, Rolls-Royce et son Cullinan ou Bentley avec sa Bentayga, la nouvelle Ferrari Purosangue (pur-sang en français) s’apparente plus à un break de chasse élégant qu’à un SUV ou un 4X4.

Un nouveau segment

Avec son Purosangue, Ferrari invente un tout nouveau segment sur le marché de l’automobile et compte bien repousser les limites de l’innovation. L’architecture moderne et unique du Purosangue en fait un véhicule polyvalent, qui allie un confort inégalé aux performances et au plaisir de conduite propres aux modèles de la firme de Maranello. Retranscrire tout l’ADN du Cheval Cabré en un modèle qui soit innovant non seulement pour la Maison, mais aussi pour le monde automobile tout entier, a été un formidable défi pour le Styling Centre de Ferrari, dirigé par Flavio Manzoni. Son nom, Purosangue, décrit à la perfection son architecture. Arborant fièrement un design extérieur élégant et athlétique, ce nouveau modèle se distingue des quatre portes et quatre places actuellement proposées sur le marché. Son V12 atmosphérique, monté en position centrale avant, confirme cette distinction.

Une motorisation atypique

Sur une GT classique, le moteur est monté à l’avant (presque à cheval sur l’essieu avant) et directement relié à la boîte de vitesses. Cela se traduit par une répartition des masses peu optimale et par une dynamique et un plaisir de conduite bien en deçà de ce à quoi les aficionados de la firme de Maranello ont été habitués jusqu’ici. À l’inverse, le moteur du Purosangue est monté en position centrale avant, tandis que sa boîte de vitesses est située à l’arrière, permettant ainsi une transmission transaxe sportive. L’unité de transfert de puissance (PTU) est couplée à l’avant du moteur pour assurer une transmission quatre roues motrices unique. On obtient ainsi une répartition des masses de 49 % à l’avant et 51 % à l’arrière, jugée optimale pour une voiture de sport à moteur central avant par les ingénieurs de Maranello.

Le Purosangue se démarque fièrement de ses concurrents grâce aux performances et au confort qu’il propose. Actuellement, il s’agit du seul modèle affichant ces dimensions à être équipé d’un V12 atmosphérique central avant : en effet, le moteur le plus emblématique de la marque en est à son premier tour de chauffe dans cette toute nouvelle configuration, qui permet au véhicule de libérer une puissance supérieure à celle de tous ses concurrents sur ce segment (725 ch), tout en restant fidèle à la sonorité exceptionnelle signée Ferrari. Cerise sur le gâteau : il est capable de délivrer 80 % de son couple à bas régime, pour un plaisir de conduite inégalé à tout instant. La vitesse de pointe atteinte par le Purosangue est de 310 km/h et l’exercice du 0 à 100 km/h est négocié en seulement 3,3 secondes.

Un style unique

La carrosserie du Purosangue a été habilement sculptée et ciselée pour lui donner sa forme unique. Son design présente deux niveaux bien distincts : le soubassement, plus technique, et le haut de caisse, plus sinueux et imposant. Le volume supérieur, qui semble flotter sur les passages de roue, vient souligner cette dualité structurelle. Bien que les volumes du Purosangue soient plus imposants que ceux des voitures de sport les plus puissantes de Ferrari, le traitement stylistique de sa hauteur lui confère une impression de légèreté. Parallèlement, pour donner à ce nouveau modèle une allure puissante unique en son genre, le Styling Centre de Ferrari a opté pour des formes originales et audacieuses.

Tout a été vendu !

Le style plongeant de la voiture est renforcé par la monte de jantes 22 pouces à l’avant et 23 pouces à l’arrière. À l’occasion du lancement du Purosangue, le système audio 3D High-End Surround Sound de Burmester® est désormais équipé de série. Vendue à partir de 390 000 euros, cette Purosangue sera produite à hauteur de 2 000 unités par an, pendant 4 ans, soit 8 000 exemplaires au total, qui ont déjà été tous vendus !?

Ferrari Purosangue : fiche technique

• Moteur : V12 atmosphérique à 65°, 48S, carter sec
• Cylindrée : 6 496 cm3
• Puissance maxi : 725 ch à 7 750 tr/mn
• Couple maxi : 716 Nm à 6 250 tr/mn
• Transmission : Intégrale (non permanente)
• Différentiel actif : de série
• Poids : 2 180 kg
• Rapport poids/puissance : 3 kg/ch
• Dimensions : 4,97 mètres (longueur) sur 2,02 mètres (largeur) et 1,74 mètre (hauteur)
• Empattement : 3,01 mètres
• Pneus AV & AR : Michelin Pilot Sport 4S 255/35 R 22 & 315/30 R 23
• Coffre : 473 litres
• Réservoir : 100 litres
• Prix de base : 390 000 € (+ malus de 30 000 €)
• Vitesse : 310 km/h
• 0 à 100 km/h : 3’’3
• 0 à 200 km/h : 10’’6

Crédit photo/vidéo : Ferrari©
 
Je souhaite écrire un commentaire !

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Tendance