Connect with us

Art

"Le gang des antillais" vient de sortir en DVD

Publié

le

« Le gang des Antillais » vient de sortir en DVD. L’occasion de (re) découvrir le dernier film du réalisateur Jean-Claude Barny (derrière la caméra en 1994 pour « Neg Marron »), qui dépeint l’intégration des Antillais en métropole dans les années 70.
gang-des-antillais-dvd

« Le gang des Antillais » : désormais disponible en DVD

Nous annoncions sa sortie cinéma le 24 novembre dernier (notre article en cliquant sur ce lien) ; « Le gang des Antillais » revient en DVD. le film a été récompensé au Festival du Film du Croisic en octobre 2016 en recevant le « Hublot d’Or » de la meilleure adaptation. Le 9 avril, il a également reçu le prestigieux grand prix du « Meilleur Long Métrage » au Festival International du Cinéma Panafricain à Cannes, qui comptait cette année plus de 50 films en provenance du monde entier.

Premier au box-office aux Antilles, en novembre « Le Gang Des Antillais » poursuit une belle carrière en étant présent dans plus de 22 festivals à l’international.

Le sujet du film

Dans les années 70, le Bumidon (Bureau pour le Développement des Migrations dans les Départements d’Outre-Mer, fondé en 1963 par Michel Debré) promettait de favoriser l’insertion en métropole des français des DOM TOM. Jimmy Larivière, arrivé à Paris pour refaire sa vie, ne parvient pas à trouver sa place dans la société. Sa rencontre avec un groupe de trois jeunes Antillais va l’entraîner dans une série de braquages retentissants.

Adapté du roman éponyme de Loïc Lery, « Le Gang Des Antillais » raconte une histoire universelle : celle d’une communauté opprimée qui lutte pour sa liberté.
Une plongée sans concession dans la France des années 70, revisitée sous l’influence des plus grands films de la blaxploitation.

La soif de révolte qui anime les personnages résonne dans les paroles engagées de la bande originale du film, mélange à la fois de soul et de hiphop.

Le parcours du réalisateur Jean-Claude Barny

Jean Claude Barny, cinéaste au talent reconnu par la force de sa vision artistique et le réalisme des sujets qu’il traite, s’est engagé à offrir plus de diversité au cinéma français, en mélangeant les genres comme le cinéma d’auteur européen et le cinéma afro-américain. Originaire de la Guadeloupe et de Trinidad & Tobago il est arrivé en France à son plus jeune âge.

Autodidacte Jean-Claude Barny s’est formé très tôt en décryptant les films d’auteur, d’action et de fiction des années 70/80. En 1994, il réalise son premier court-métrage « Putain de Porte » avec Saïd Taghmaoui et Benoît Magimel. Le succès de ce court métrage largement récompensé, lui ouvre les portes du cinéma français.

Jean-Claude Barny fait ses débuts à la mise en scène en tant que stagiaire au côté de Jacques Audiard sur le tournage de « Un héros très discret ». En 1995, Mathieu Kassovitz lui confie la direction du casting du film césarisé « La Haine« .

Sollicité par la jeune scène urbaine française (Doc Gynéco, Abd Al Malik, Kassav), il signe de nombreux clips musicaux à succès. Le monde publicitaire fait appel à lui pour réaliser en particulier une série de films mettant en scène l’athlète jamaïcain Usain Bolt.

En 1994, Jean-Claude Barny réalise son premier long métrage « Neg Maron« . Ce film indépendant, sorti uniquement dans 30 salles, attire 250 000 spectateurs et bat tous les records d’entrées dans les DOM-TOM. Il obtient un succès critique national.

En 2007, France Télévision lui confie la réalisation d’une série TV de 6 épisodes de 52mn, « Tropique Amers » avec Fatou N’Daye. Diffusée sur France 3, la série réunit chaque soir 4,7 millions de téléspectateurs.

« Rose et le Soldat« , avec Zita Hanrot et Fred Testot, est sa seconde réalisation pour le groupe France télévision, le film a séduit 2.300.000 téléspectateurs lors de sa première diffusion en 2015 sur France 2. La critique a salué unanimement la force historique et les qualités esthétiques de ce téléfilm.

Vintage et historique

« Le gang des Antillais » se déroule dans les années 70 et transpire le vintage par ses décors, la mode, la musique et l’ambiance des seventies. Il possède un côté « Shaft » à la française en racontant un pan de l’histoire antillaise; celle des départs d’ultra-marins vers la métropole en plein choc pétrolier.

Le gang des antillais – Date de sortie DVD : 21 avril 2017 – De Jean-Claude Barny – Avec Djedje Apali, Eriq Ebouaney, Adama Niane, Romane Bohringer, Mathieu Kassovitz, Lucien Jean-Baptiste – Genre : Thriller – Nationalité : Français – Distribué par Happiness Distribution.

 
Je souhaite écrire un commentaire !

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Tendance