Connect with us

A la Une

Loteries et casinos : rétrospective des records de gains empochés

Publié

le

Gagner une grosse somme d’argent : un souhait pour de nombreux français qui se mettent à rêver dès qu’ils ont validé un ticket de loterie. D’autres préfèrent se rendre dans un casino pour être au plus près des euros sonnants et trébuchants ou encore jouer en ligne, en cette période de confinement. Même si l’argent ne fait pas le bonheur, il y contribue, dit-on souvent et certains ont eu la chance de décrocher le gros lot. Voici un condensé des plus grosses sommes perçues par des particuliers à des loteries ou dans des salles de jeux.

casino - Vintage

Crédit photo : Pixabay

Une contribution au bonheur

L’argent ne fait pas le bonheur. Ce proverbe souvent complété par « mais il y contribue… » nous ramène à des valeurs essentielles et nous rassure un peu, quelque part, tant qu’on n’en n’a pas. Il n’empêche que de nombreux français et autres joueurs sur la planète aiment à rêver d’un gros lot, ce qui explique le succès des loteries nationales et internationales.

Record français : 170 millions d’euros

Avec un Chiffre d’Affaires de presque 16 milliards d’euros par an (15,8 milliards en 2018), La Française des Jeux n’est pas près de déposer le bilan. Un revenu énorme qui permet à cette entreprise détenue à 72% par l’État jusqu’au 7 novembre 2019, date à laquelle le gouvernement a décidé de vendre 52% de ses parts, se retrouvant aujourd’hui propriétaire de 20%, de proposer des loteries conséquentes. C’est ainsi qu’un heureux gagnant de l’Euromillions a pu empocher la coquette somme de 170 millions d’euros, le 13 novembre 2012, dans les Alpes Maritimes, record à battre à ce jour. La Française des Jeux qui prévoit, en raison des deux confinements de l’année 2020, une perte de 600 millions d’euros cette année avec une diminution de la fréquentation des points de vente FDJ.

Le vendredi 4 décembre 2020, La Française des jeux mettra en jeu un jackpot record de 200 millions d’euros. Une somme qui, si elle est décrochée, dépassera les records de gains français et européens à l’Euromillions.

33,5 millions d’euros sur une machine à sous

D’autres préfèrent les casinos, qu’ils soient physiques ou en ligne comme Casino777. Le record de gains français empoché dans un casino est de 9 402 902 euros, pour une mise de 1,50 euro seulement ! C’était le 20 mars 2011 au casino de Port-Crouesty, dans le Morbihan. Le retraité vannetais qui a empoché cette somme n’a pas regretté le déplacement ce jour-là.

Concernant le casino en ligne, le record de gains est détenu par un finlandais qui a empoché 17,8 millions d’euros le 20 janvier 2013, avec une mise de 25 centimes. Dans un casino physique, la plus grosse somme encaissée sur une machine à sous est d’un montant de 33,5 millions d’euros, c’était au casino Excalibur de Las Vegas, le 21 mars 2013. L’heureux gagnant avait dépensé 80 euros dans la machine avant de tomber sur le jackpot.

Record de l’Euromillions : 190 millions

Mais dès qu’on sort de l’hexagone, les sommes s’envolent. Ainsi, concernant l’Euromillions, le record actuel est détenu par l’Angleterre, où deux cagnottes de 190 millions ont été empochées en 2012 et 2019, le Portugal pour la même somme en 2019 et l’Espagne toujours pour 190 millions d’euros en 2017.

Record mondial : 1,4 milliard d’euros

Mais le record européen à une loterie est détenu par l’Italie, où un joueur a gagné la somme de 209 160 441 euros le 13 août 2019, en jouant au Superenalotto. Des montants qui donnent le tournis mais ça n’est pas fini, puisque le record mondial de gain à une loterie est détenu par les États-Unis, où un joueur de Caroline du Sud a empoché la somme d’1,4 milliard d’euros en octobre 2018, contre un ticket à 2 euros. Pour mieux se rendre compte, cela représente 1 400 millions d’euros, soit 8 fois le record français gagné à l’Euromillions.

Article mis à jour le 4/12/2020
 
Je souhaite écrire un commentaire !

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Tendance