Connect with us

A la Une

Roland Sands réinterprète la Bmw R18 en présentant la R18 Dragster

Publié

le

Le célèbre préparateur de motos Roland Sands a dépouillé la Bmw R 18 pour créer un dragster en parfaite adéquation avec l’emblématique et massif moteur boxer. Le résultat : la R 18 Dragster. Lui et son équipe ont créé un chef-d’œuvre unique construit autour de l’impressionnant Big Boxer à 2 cylindres, donnant ainsi libre cours à leur créativité.

bmw r18 dragster roland sands 8 - Vintage

Dépouiller la R18

L’histoire personnelle de Roland Sands a été une source d’inspiration pour son travail sur cette Bmw R18. « Avec un moteur qui est si visiblement la pièce maîtresse, j’ai immédiatement pensé aux muscle cars. Ma famille a toujours aimé rouler vite et mon père était un pilote de dragsters, alors j’ai pensé qu’il était logique de dépouiller la R18 à l’essentiel et de la façonner pour aller vite sur une piste droite », explique le designer.

bmw r18 dragster roland sands 19 - Vintage

La nouvelle BMW R 18 : un cruiser enraciné dans l’histoire

Avec la nouvelle R 18, BMW Motorrad a présenté la première moto de série de la marque sur le segment des cruisers en avril 2020. Comme aucune autre Moto BMW avant elle, ce modèle s’inscrit entièrement dans la tradition des motos BMW historiques, à la fois techniquement et en ce qui concerne son design.

Il est basé sur des modèles illustres tels que la BMW R 5 et recentre l’attention sur l’essentiel de la moto : une technologie puriste et sans fioritures et le moteur boxer comme centre du plaisir de conduire.

Le « Big Boxer » prolonge la ligne des moteurs boxer traditionnels refroidis par air qui ont offert une conduite inspirante depuis que Bmw Motorrad a commencé sa production en 1923.

bmw r18 dragster roland sands 12 - Vintage

Le processus de conception technique utilisé par Roland Sands

Roland Sands commence toujours par esquisser ses idées sur papier. Cela lui permet de comprendre les bases de la forme et à quoi pourraient ressembler la posture et la géométrie de la moto. « En fin de compte, la vraie magie se produit lorsque nous donnons vie à l’esquisse », explique le designer.

Plus que toute autre moto, la nouvelle R 18 offre un design hautement personnalisable. Elle est dotée d’un cadre arrière facilement amovible et d’un jeu de pièces peintes faciles à démonter. Cela donne au client un degré élevé de liberté pour convertir facilement l’arrière de la nouvelle R 18 en fonction de ses préférences personnelles. En outre, vous pouvez également modifier la finition de la peinture en fonction de vos goûts personnels.

« L’électronique était certainement la tâche la plus difficile à laquelle nous avons dû faire face, car nous avons mis du protoxyde d’azote, enlevé l’échappement d’origine et changé radicalement l’admission. C’était un peu une expérience, mais nous l’avons fait ! Le produit final est impressionnant et caractérisé par un haut niveau de savoir-faire, comme on peut s’y attendre de Bmw Motorrad. Dès le début, j’avais hâte de passer à la personnalisation ! » Souligne Roland Sands.

trois mois et demi de travail

Pour la R 18 Dragster, l’équipe autour de Roland Sands a conservé la géométrie de la R 18, enlevé l’arrière de la moto et l’a transformée en un drag racer. De plus, ils ont choisi de modifier les gardes-boue avant et arrière pour s’adapter au cadre modifié. L’ensemble du processus de personnalisation a pris environ trois mois et demi. La moto s’est ensuite dirigée vers l’atelier pour l’assemblage final et une journée sur une piste d’accélération.

« Chaque moto a besoin de sources différentes en fonction de la construction, des matériaux spéciaux ou des pièces. Chaque nouveau concept de moto est un peu un processus d’apprentissage même après avoir transformé plus de 200 machines. Nous voulons toujours comprendre le genre de moto dans lequel nous construisons, c’est la clé pour le garder authentique et fonctionnel », explique Roland Sands.


bmw r18 dragster roland sands 1 - Vintage

La moto personnalisée R 18 Dragster en détails

Le cadre a été modifié en supprimant complètement la suspension arrière pour les courses de dragsters.
Les garde-boues avant et arrière ont été légèrement modifiés en utilisant les pièces de tôle d’origine afin de conserver la silhouette classique de la R 18.
Le phare a été repris de la R 18 d’origine et est mis en valeur avec la lunette de phare de la collection design de pièces en aluminium fraisées.
L’échappement standard a été remplacé par un système de mégaphone double en acier inoxydable fabriqué à la main utilisant les embouts d’échappement des pièces en aluminium fraisées.
Les maîtres-cylindres hydrauliques de frein avant et d’embrayage sont de Roland Sands Design.
Le réservoir a été repris de la R 18 d’origine.
La finition de la peinture est un bleu métallique bicolore avec des rayures blanches classiques Bmw par le peintre de longue date de Roland Sands, Chris Wood.
La fourche est tirée de la BMW R nineT.
Le système de freinage avant a été repris de la Superbike BMW S 1000 RR.
La selle a été construite à partir de zéro, c’est un siège personnalisé RSD par Saddlemen.

Crédit photo : Bmw Motorrad©

 
Je souhaite écrire un commentaire !

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Tendance