Connect with us

Auto

Comment bien assurer son auto ancienne ?

Publié

le

Renault Floride 1960 - Vintage

Rouler en voiture ancienne procure un plaisir rare. Le son du moteur, des odeurs oubliées, des chromes disparus, des formes et un habitacle d’une autre époque, des sensations, une différenciation et surtout, un énorme capital sympathie de la part des autres automobilistes et des passants. C’est aussi un rappel de notre enfance, d’une époque et une façon de se déplacer autrement. Comme tous les véhicules terrestres à moteur, une ancienne doit obligatoirement être assurée. Voici quelques trucs et astuces pour que votre véhicule d’un autre temps roule couvert dans les meilleures conditions.

Renault Floride rouge de 1960

Renault Floride de 1960. Crédit photo : Renault©

Des modèles qui se ressemblent

Dans la production automobile actuelle, de nombreux automobilistes constatent une homogénéisation des modèles. D’abord dans la forme, résultante d’une recherche constante de la diminution de la consommation et/ou de l’augmentation de l’autonomie concernant l’électrique. Idem pour l’équipement, avec des autos qui proposent toutes peu ou prou les mêmes prestations ; caméra de recul, GPS, écran tactile, climatisation, régulateur de vitesse, vitres électriques.

Certains se démarquent en se tournant vers des autos néo-rétros, telles que la Mini chez Bmw, le nouveau ID. Buzz chez Volkswagen (descendante électrique du célèbre Combi) ou la Fiat 500. D’autres, souvent des passionnés, craquent pour une voiture de collection. Une façon de se démarquer au volant d’une auto qui a une âme.

C’est quoi une voiture de collection ?

Un véhicule est considéré comme “collection” s’il a plus de 30 ans. De fait, toutes les voitures de collection ne sont pas des “teuf-teuf” qu’on démarre à la manivelle. Pour exemple, la Porsche 911 Carrera 3.2 modèle 1989 est aujourd’hui considérée comme voiture de collection, même s’il s’agit d’un youngtimer. Un statut particulier qui présente de nombreux avantages, notamment si vous êtes à la recherche d’un plan assurance pas cher tout en vous faisant plaisir.

Parce que la voiture de collection a l’avantage de posséder une carte grise “véhicule de collection”.

Comment obtenir sa carte grise “véhicule de collection” ?

Pour obtenir le précieux sésame, vous devez en faire la demande auprès de l’Agence Nationale des Titres Sécurisés (ANTS) mais avant, il vous faudra demander une attestation à la Fédération Française des Véhicules d’Époque (FFVE), indispensable pour la délivrance d’une carte grise “véhicule de collection”. Prévoyez un budget de 60 euros pour la FFVE.

Une fois que vous aurez l’attestation de la FFVE, rendez-vous sur le site de l’ANTS en fournissant les informations et documents suivants :

• Marque du véhicule
• Modèle
• Date de mise en circulation
• Puissance
• Numéro de série
• Numéro de châssis
• Nombre de places assises
• Justificatif de domicile de moins de 6 mois
• Copie du permis de conduire
• Justificatif d’identité
• Attestation de la FFVE
• 2 photos de votre véhicule
• Certificat de vente ou ancienne carte grise qui justifie que vous êtes bien le propriétaire du véhicule
• Le formulaire de demande de certificat d’immatriculation Cerfa N°13750 rempli et signé
• Contrôle technique de moins de 6 mois
• Attestation d’assurance du véhicule
• Votre règlement

Les avantages d’une carte grise “véhicule de collection”

Posséder une carte grise “véhicule de collection” présente plusieurs avantages :

• L’autorisation d’équiper votre voiture de plaques d’immatriculations noires rétro
• Le contrôle technique à réaliser tous les 5 ans, contre 2 ans pour les voitures récentes. À noter que les autos immatriculées avant le 1er janvier 1960 n’ont pas de contrôle technique à passer
• Aucune limitation de circulation : avant l’année 2000, les véhicules de collection ne pouvaient circuler que dans le département du propriétaire, ou dans les départements limitrophes. Aujourd’hui, la circulation est libre partout en France et en Europe
• Pas de vignette Crit’Air et la possibilité depuis peu (voir notre article en cliquant ici) de circuler en ZFE-m
• Dispense d’homologation pour un véhicule de collection importé en France
• Pas de malus écologique
• Coût réduit de la carte grise (-50% versus auto de moins de 10 ans)

L’assurance d’un véhicule de collection

L’assurance d’une voiture de collection est globalement moins chère et ce pour plusieurs raisons :

• Elles roulent moins qu’une auto récente
• Elles sont souvent garées dans un parking fermé et sécurisé
• Elles sont conduites par des passionnés et donc avec prudence
• Elles sont entretenues et bichonnées avec minutie et ne présentent donc pas de défauts de sécurité

À noter que de nombreuses compagnies d’assurance demandent un âge minimum de 21 ans pour le propriétaire et assez souvent, qu’un autre véhicule récent soit assuré dans la même compagnie.

Comme pour une assurance classique, il vous sera demandé vos antécédents et un relevé bonus/malus qui déterminera le montant de votre prime.

Quelles garanties souscrire ?

Le contrat minimum à souscrire est l’assurance au tiers. Cependant, en cas d’accident responsable ou de vandalisme, vous en serez de votre poche. Il peut donc être intéressant de demander un devis pour une assurance tous risques, n’hésitez pas d’ailleurs à comparer les différents assureurs. Un petit conseil : pensez également à souscrire l’assurance bris de glace, toujours utile sur une ancienne.

Crédit photo : Renault©
 
Je souhaite écrire un commentaire !

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Tendance