Connect with us

Musique

Le chanteur d'AC/DC menacé de surdité

Publié

le

Le chanteur du groupe australien AC/DC a été obligé de stopper la dernière tournée du band légendaire pour des raisons médicales. Le remplaçant de Bon Scott depuis 1980 souffre en effet de problèmes auditifs graves qui pourraient l’amener à la surdité s’il ne cessait de chanter sur scène.
Brian-Johnson

Brian Johnson en concert à Saint-Paul (USA) le 23 11 2008 (photo Matt Becker©)

AC/DC vient de reporter les dates restantes de sa tournée américaine, en raison d’un problème que rencontre le chanteur du groupe. Brian Johnson est en effet atteint de problèmes auditifs liés à ses shows répétés, avec 53 concerts assurés rien que pour l’année dernière.

Après l’AVC du guitariste Malcolm Young (cofondateur d’ACD/DC avec son frère Angus en 1973) survenu début 2014, puis les déboires judiciaires du batteur Phil Rudd, condamné en juillet 2015 par la justice néo-zélandaise, AC/DC n’est pas dans sa meilleure période depuis plusieurs mois.

Brian Johnson, 68 ans au compteur, avait remplacé Bon Scott après son décès en 1980, un changement qui pour les fans de l’époque, marquait la fin du groupe. Il n’en fût rien tant la voix et le charisme de Johnson avait su l’imposer à un public déjà très fidèle au groupe. Aidé par un album « Back in black » excellent qui s’est placé en seconde place des meilleures ventes d’albums de tous les temps, derrière le « Thriller » de Michael Jackson (50 millions d’albums écoulés pour Back in black et 65 millions pour Thriller), Brian Johnson était devenu le nouveau lead singer des australiens au Rock teinté de Blues.

Les médecins ont été très clairs avec l’ex-chanteur de Geordie : « Il faut arrêter la tournée immédiatement, au risque de perdre définitivement l’audition ». Le groupe a donc décidé de reporter les 10 dates restantes aux Etats-Unis, en attendant de remplacer celui qui avait déjà eu la dure tâche de succéder à Bon Scott.

Qui succédera à celui qui a scandé des années durant « Back in black » sur scène ? On n’en sait rien pour le moment, mais notre petit doigt nous dit que si Brian Johnson devait quitter définitivement le groupe, son départ signerait probablement la fin d’une légende qui aura duré 43 ans.

L’album Back in black se terminait par un morceau lourd et lent qui s’appelait « Rock’n’roll ain’t noise pollution » traduisez « Le Rock n’est pas une nuisance sonore », une réponse au gouvernement néo-zélandais qui comparait à l’époque AC/DC à une pollution sonore. Aujourd’hui, il apparaît que le Rock n’est certes pas une nuisance, mais un risque réel pour les tympans.

AC/DC devait boucler sa tournée américaine par un concert géant à New-York le 4 avril 2016, avec un passage en France prévu ensuite le 13 mai 2016 à Marseille.


Crédit photo : Matt Becker©

 
Je souhaite écrire un commentaire !

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Tendance