Connect with us

A la Une

Le guitariste et co-fondateur de Kassav Jacob Desvarieux est mort

Publié

le

jacob desvarieux wikimedia - Vintage
Le guitariste et fondateur du groupe antillais Kassav est mort ce 30 juillet, des suites de la Covid-19. Hospitalisé depuis le 12 juillet à l’hôpital de Pointe à Pitre, l’artiste avait une santé très fragile depuis qu’il avait subi une greffe rénale.
jacob desvarieux wikimedia - Vintage

Jacob Desvarieux le 11/07/2012 sur scène à Béziers. Crédit photo : Geehair©-Wikimedia

Il était l’un des fondateurs du groupe Kassav, en 1979 en Guadeloupe. Jacob Desvarieux est mort hier des suites du Coronavirus, il était âgé de 65 ans. Né le 21 novembre 1955 à Paris, le petit Jacob arrive en Guadeloupe à l’âge de 3 mois. Il y passera 12 ans, recevant sa première guitare dès l’âge de 10 ans, un cadeau de sa maman.

Il se lance dans la musique à l’âge de 16 ans et participe à la fondation du groupe Kassav en 1979, aux côtés de Pierre-Édouard Decimus, Georges Decimus et Freddy Marshall. L’objectif est de créer une formation musicale qui conserve les bases de la musique populaire guadeloupéenne, en l’adaptant à des techniques musicales contemporaines. Un projet d’abord expérimental et basé sur le Gwoka, style musical guadeloupéen joué avec des tambours et chachas.

Ce nouveau mélange aboutit à la création d’un nouveau style musical : le Zouk et à la sortie d’un premier album en 1979 : Love and Ka Dance. Il en sortira 15 autres, avec des tubes qui iront bien au-delà des Antilles ; « Zouk la se sel medikaman nou ni », « Eva », « Ou lé », « Rété » entre autres.

De nombreuses personnalités ont rendu hommage à Jacob Desvarieux, le chanteur à la salopette et à la voix si particulière. Le judoka Teddy Riner a salué « une immense voix des Antilles », alors que l’ancienne ministre Christina Taubira a évoqué son souvenir de l’artiste : « sa voix, sa dégaine, son talent, sa joie, ce sourire, cette inclinaison de la tête et même sa salopette des débuts ».

Le chanteur Youssou Ndour a également rendu hommage à Jacob Desvarieux, au travers de quelques mots postés sur son compte Tweeter : « Les Antilles, l’Afrique et la musique viennent de perdre l’un de ses plus grands ambassadeurs. Jacob grâce à ton art, tu as rapproché les Antilles à l’Afrique. Dakar où tu as vécu te pleure. Adieu l’ami ».

Le monde de la musique en général et du zouk en particulier perdent un grand artiste, Kassav perd son pilier, une part de son âme.

Crédit photo : Geehair©-Wikimedia

 
Je souhaite écrire un commentaire !

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Tendance