Connect with us

A la Une

Comment bien entretenir sa voiture ?

Publié

le

entretien auto 1 - Vintage
Afin d’éviter que la peinture de votre auto ne se détériore au fil du temps, il est recommandé de la laver régulièrement et de l’entretenir. Idem pour l’intérieur. Voici quelques conseils qui vous permettront de bien nettoyer votre véhicule, qu’il soit ancien ou récent.
Femme nettoyant une voiture au lavage haute pression

Le nettoyage haute pression est efficace à condition de respecter une distance minimale de 20 cm entre le jet et la carrosserie. Crédit : Pixabay

Conditions climatiques variées

Avec les intempéries, le salage des routes, la proximité de la mer, l’humidité, la poussière et les différentes tâches qui peuvent se former sur une carrosserie, il est important d’entretenir régulièrement son véhicule. En sachant que pour celles et ceux qui habitent dans des régions chaudes et humides telles que la Guyane, la Martinique ou la Guadeloupe, les voitures s’usent plus rapidement qu’en métropole, en raison du climat et nécessitent un soin particulier : parking fermé et entretien régulier de l’habitacle.

De nombreux produits sont disponibles sur internet et permettent de bichonner votre automobile. AutoExpo.fr donne de précieux conseils en la matière, au travers d’articles spécialisés et de sélections qui vont des gants de lavage aux nettoyants pour tapis, en passant par les shampoings et kits de nettoyage.

Nettoyage extérieur : rouleaux ou haute pression ?

Pendant longtemps, le lavage aux rouleaux a eu mauvaise réputation en raison des micro-rayures qui pouvaient être faites par les balais cylindriques. Aujourd’hui, les stations-services ont évolué et utilisent des rouleaux à microfibres ou en mousse beaucoup plus doux et sans risque pour la carrosserie. Mais le mieux est de vous renseigner auprès de votre centre de lavage pour savoir s’ils utilisent ces procédés ou si leurs rouleaux sont à fils synthétiques (risques de rayures).

Rouleaux de lavage pour voitures

Les stations de nettoyage disposent désormais de rouleaux en microfibre, ce qui évite les rayure. Crédit photo : Pixabay

Le nettoyage haute pression

Développé en France à partir de 1987, les stations de lavage haute pression pour les voitures ont vu le jour grâce à Maurice Paquette, qui a déposé son brevet dès 1964 en adaptant le principe de pulvérisation des vignes. Presque 35 ans plus tard, le principe fait toujours recette au travers de différentes franchises qui proposent ce principe.
L’avantage de ce système est l’absence de contact entre le pulvérisateur (mélange eau sous pression/savon) et la carrosserie (il faut respecter une distance située entre 20 et 50 cm pour ne pas abimer les peintures écaillées ou trop fragiles), ce qui évite à coup sûr les rayures. Très pratique pour nettoyer les bas de caisse ou les zones inaccessibles tels que les dessous d’ailes et soubassements.

Il faut toutefois faire attention car sur la durée, le nettoyage haute pression peut abimer les chromes, les joints ou les parties en plastique. De même pour les peintures fragilisées par le soleil et l’air marin, qui s’écaillent avec le temps dans les DOM.

Une autre solution existe également, le lavage « à l’ancienne », c’est-à-dire au jet d’eau (qui ne raye pas la carrosserie) par tuyau d’arrosage, avec de grosses éponges et la célèbre peau de chamois pour effacer toutes traces du nettoyage en finition. Un moment sympathique quand il est partagé avec les enfants, mais il faut habiter en maison avec jardin ou place de parking à proximité d’une arrivée d’eau.

Les produits de nettoyage pour la carrosserie

Que vous alliez dans une station de lavage haute pression ou que vous laviez vous-même votre auto au tuyau d’arrosage, vous pouvez utiliser un shampoing spécial voitures. Pour retirer les traces de goudron, d’insectes, résines et autres grosses tâches, vous pouvez au préalable utiliser un produit démoustiquant. Passer ensuite au jet d’eau et savonnez votre auto avec une éponge spéciale pour nettoyage voiture (disponibles sur internet ou en magasins spécialisés). Pour les jantes, il est plus pratique d’utiliser un gant de nettoyage spécial jantes, après avoir pulvériser un nettoyant spécial jantes dessus.

Le shampoing idéal et notamment pour les voitures anciennes est celui qui contient de la cire haut de gamme, parce qu’il déposera une couche de protection sur votre auto et empêchera l’eau de rester sur votre véhicule, ce qui évite de se retrouver avec des traces au séchage.

Pour le pare-brise, vous pouvez utiliser un shampoing standard et passer la peau de chamois après rinçage pour retirer toutes les traces et obtenir un pare-brise impeccable.

jante de voiture en alliage

Pour les jantes : un nettoyant spécial jantes est pratique pour retirer toutes les traces noires des plaquettes de freins. Crédit photo : Pixabay

Entretien de l’habitacle

Pour entretenir l’intérieur de votre véhicule, vous aurez besoin du matériel suivant :

• Un aspirateur
• Des chiffons en microfibre
• Produit à vitres
• Une soufflette à poussière

L’aspirateur est à passer sur le sol, les tapis, les sièges et dans le coffre. Il retirera le plus gros des poussières et des saletés à l’intérieur. Une fois que vous avez passé cette étape, le plus gros est fait. Il vous suffit ensuite de passer le chiffon microfibre en pulvérisant du produit d’entretien (qu’on trouve dans tous les magasins auto spécialisés) sur les garnitures de portes et le tableau de bord.

Si vous ne disposez pas d’un chiffon microfibre et de produit, une simple éponge (non grattante) et de l’eau chaude peuvent suffire à condition de passer derrière un coup de chiffon sec en coton pour éviter les traces.

En 3ème étape, attaquez vous aux vitres en passant du lave-vitre domestique avec un chiffon propre et sec, c’est suffisant. Enfin pour terminer, passez la soufflette (que vous trouverez en magasin de bricolage à 30 euros) sur les aérateurs et le compteur pour retirer les poussières qui s’y sont déposées.

intérieur en cuir Mercedes

Pensez à passer du lait nourrissant pour le cuir tous les 3 mois. Crédit photo : Pixabay

Et pour les sièges en cuir ?

Enfin, pour les propriétaires de voitures équipées de sièges en cuir, l’entretien est tout compte fait assez simple. Pensez à les dépoussiérer une fois par semaine à l’aide d’un aspirateur muni d’une brosse douce, ou avec un chiffon en coton imbibé d’eau. Puis, tous les trimestres, nourrissez le cuir avec une crème ou un lait nourrissant pour cuir, que vous passerez sur les fauteuils en prenant soin de bien faire pénétrer le produit avec un chiffon propre. À noter que si vos cuirs sont anciens et craquelés, évitez de passer de l’eau dessus et passez directement du lait nourrissant pour cuir.

Vous voilà avec une auto propre à l’extérieur comme à l’intérieur, prête à enfin vous amener en promenade après cette 3ème période de déconfinement qui se terminera le 3 mai prochain.

Crédit photo : Pixabay
 
Je souhaite écrire un commentaire !

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Tendance